Atlanta : la journée de la dignité

S’il faisait si chaud ce jour-là dans le centre d’Atlanta, ce n’était pas tellement à cause du soleil

par

mercredi 30 septembre 2009

S’il faisait si chaud ce jour-là dans le centre d’Atlanta, ce n’était pas tellement à cause du soleil du sud qu’à cause de la marée humaine qui, souriante, travaillait au service de la communauté locale. Les bénévoles musulmans et chrétiens se sont retrouvés le 6 septembre pour témoigner de leur amour de dieu en portant secours aux pauvres d’Atlanta, trop souvent oubliés et sacrifiés.

Cette manifestation animée par Islamic Relief USA—faisait partie de la Journée de la dignité, initiative annuelle célébrée dans des villes de tous les Etats de l’Union, au cours de laquelle des bénévoles provenant de milieux culturels, religieux et ethniques différents se rejoignent pour venir en aide aux nécessiteux. Le service à son prochain, devoir des musulmans comme des chrétiens, constitue donc une toile de fond idéale pour que les fidèles des deux fois se rejoignent autour de bonnes œuvres.

Les 800 bénéficiaires de la Journée de la dignité ont reçu des aliments, des vêtements, des soins médicaux, des trousses d’hygiène, ainsi que divers dons en prestations sociales provenant de particuliers ou d’organisations des deux communautés religieuses.

Cette manifestation d’ouverture intercommunautaire a lieu tous les ans, non seulement à Atlanta mais aussi dans 22 autres villes des Etats-Unis. De nombreuses manifestations bénévoles ont lieu pendant le ramadan, ce mois où les musulmans jeûnent du lever au coucher du soleil en signe de dévotion spirituelle.

Bien que cette manifestation ait été organisée par des musulmans, quelques chrétiens y ont aussi participé. Ce qui les a motivés, c’est l’occasion de servir les pauvres d’Atlanta aux côtés de leurs amis musulmans. L’un d’eux a même choisi d’observer le jeûne pour témoigner de sa foi et pour mieux comprendre ceux à qui, avec les autres bénévoles, ils avaient choisi de se consacrer.

La file des gens qui attendaient la distribution de nourriture gratuite s’enroulait autour du pâté de maisons. D’autres attendaient patiemment la consultation médicale. Profondément émue par ces manifestations de charité, une des bénévoles, Shannon Moon s’est écriée : "C’est tellement incroyable, de construire des relations avec des musulmans, d’apprendre d’eux, de voir comme ils aiment et aident la communauté à Atlanta !"

Les chrétiens qui participaient à la manifestation ont évoqué la déclaration Parole commune, document qui les aurait incité à participer à la Journée de la dignité. En octobre 2007, 138 érudits musulmans, à l’initiative du roi Abdullah II de Jordanie, ont publié une lettre ouverte intitulée "Une parole commune entre vous et nous" à l’intention des chrétiens du monde entier. La lettre affirme : " La base de cette paix et de cette compréhension mutuelle existe déjà. Elle fait partie des principes qui sont les fondations véritables des deux religions : l’amour du Dieu Unique, et l’amour du prochain. Ces principes sont énoncés à maintes reprises dans les textes sacrés de l’Islam et du Christianisme".

Ce fut un moment historique sans précédent, qui vit les musulmans tendre la main de l’amitié et de la réconciliation aux chrétiens de par le monde, marquant ainsi une ouverture nouvelle au dialogue entre les fidèles des deux confessions. Au cours de l’histoire, trop de dirigeants religieux ont adopté une démarche simpliste, combattante, dans l’affirmation de leur croyance, affirmant que leur foi est juste et toutes les autres dans l’erreur. Cette mentalité engendre le conflit, l’incompréhension, voire la violence, alors que les gens aspirent à un monde ou tous se traiteraient avec bienveillance et tolérance.

La manifestation de ce dimanche de canicule a bien apporté le réconfort d’un bon repas et de quelques vêtements à 800 sans abri. Mais, au-delà, elle a fait beaucoup plus : elle a donné toute leur valeur aux petits gestes que font ces gens, à titre individuel, pour créer la confiance entre chrétiens et musulmans : travailler ensemble pour témoigner de son amour pour dieu et pour son prochain, ensemble, unis.

Reproduction autorisée par le Service de Presse de Common Ground (CGNews)

Publicité

Auteur : Mark Casey

Directeur exécutif de Common Path Alliance (www.commonpathalliance.org), organisation qui se consacre à l’ouverture de dialogues de confiance et à la création de relations pacifiques entre chrétiens et musulmans partout dans le monde.

commentaires