in

Yasser Arafat empoisonné au polonium, selon Al-Jazeera

Près de huit ans après sa mort, le mystère qui entoure la disparition de Yasser Arafat est-il en passe d’être éclairci ?

Décédé le 11 novembre 2004, après être tombé malade dans son quartier général de Ramallah, l’ex-président palestinien a emporté avec lui le secret de sa fin brutale et irréversible, qui a plongé ses proches et les quelque 50 médecins qui se sont relayés, impuissants, à son chevet dans la plus grande perplexité.

Une énigme qu’un laboratoire suisse, chargé d’analyser des échantillons biologiques prélevés sur les effets personnels du défunt, vient de percer à jour en concluant à l’empoisonnement au polonium, une substance radioactive qui aurait servi a éliminer l’espion russe Alexandre Livtenko, en 2006, à Londres.

Ces résultats explosifs, dont Al-Jazeera a eu la primeur mardi, ne sont pas sans rappeler les allégations des Palestiniens qui, à l’annonce de la perte immense de leur leader historique, pointaient un doigt accusateur vers Israël, suspectant déjà la méthode de l’empoisonnement.

Nous avons trouvé qu’il y avait une concentration de polonium plus élevée que prévu“, a commenté François Bochud, directeur de l’Insitute for Radiation Physics de Lausanne. “Les niveaux étaient substantiels (…), ce qui montre qu’il y a une quantité anormale, pas normale, de polonium“, une substance qui n’est accessible selon lui qu’à “des gens qui s’intéressent ou construisent des armes nucléaires“, a-t-il ajouté dans ce documentaire diffusé sur Al-Jazeera.

La prudence est toutefois de mise au sein du laboratoire helvète, qui préconise d’exhumer les restes de Yasser Arafat pour faire toute la lumière sur les circonstances encore obscures de son décès, survenu à l’hôpital militaire de Percy, au sud de Paris, où il avait été transféré.

Souha Arafat, sa veuve, n’a pas tardé à se tourner vers l’Autorité palestinienne pour demander de procéder à l’exhumation du corps de son défunt mari à Ramallah, où il repose, et pour cause, car le temps est compté, la présence de polonium disparaissant au fil des semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le président Autrichien fier de la reconnaissance de l’Islam

Quel sera le premier jour du mois de Ramadan?