in

USA : Des cours de l’école militaire enseignaient que l’Amérique est “en guerre contre l’islam”

Sur la sellette de ses dérives, la grande muette américaine est contrainte de sortir de sa réserve sous l’avalanche des scandales qui, du sol Afghan au sol national, ternissent son blason.

Ce sont des cours dispensés dans la prestigieuse enceinte de l’Ecole d’état-major interarmées qui défrayent aujourd’hui la chronique, après qu’un soldat en ait dénoncé la portée incendiaire en mars dernier. "Les Etats-Unis sont en guerre contre l’islam et nous (soldats) devons reconnaître que nous sommes nous aussi en guerre contre l’islam", l’assertion sans équivoque était mise en exergue sur des diapositives, étonnants supports pédagogiques, qui sonnaient comme un cri de guerre.  

Le Pentagone a diligenté une enquête tardive sur un enseignement plus que douteux, intitulé "Perspectives sur l'islam et le radicalisme islamique", et qui formait, depuis 2004, des officiers du rang de lieutenant-colonel. Le capitaine de vaisseau John Kirby, porte-parole du Pentagone, a confirmé les informations du magazine Wired, et a annoncé que le général Martin Dempsey a ordonné "une enquête sur ce cours spécifique afin de déterminer comment ce matériel pédagogique s'est retrouvé dans ce cours".

Ils seraient des centaines de soldats, dont des commandants etdes lieutenants-colonels, à avoir été soumis à ce conditionnement de groupe, véritable appel à la haine, aujourd’hui suspendu. Les mots de l’apaisement, en vue de dégonfler la polémique naissante, ont été prononcés par le capitaine John Kirby, qui a opté pour la nuance : les Etats-Unis ne sont pas en guerre contre l’islam mais plutôt "contre le terrorisme, en particulier Al-Qaïda qui a une vision déformée de la foi islamique", a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« Mohamed Merah était un informateur de la DCRI »

2 000 prisonniers palestiniens entament leur deuxième semaine de grève de la faim illimitée