in ,

Une version inédite du Coran en langage des signes à Gaza

Le Coran est universel, il s’adresse à toute l’humanité par-delà les cultures, par-delà les langues, et par-delà les handicaps qui fragilisent et marginalisent injustement certains d’entre nous, la meilleure preuve en est sa nouvelle déclinaison en langage des signes, la première traduction du genre dans toute l’histoire de l’islam.

Cette grande première qui privilégie l’accès à la Connaissance pour tous, en l’élargissant aux personnes malentendantes, est à mettre à l’actif de l’Autorité palestinienne, et notamment de son ministère de l’Education chapeauté par Dr Osama Al-Mazini.

Ce dernier se félicite à juste titre de faire œuvre d’utilité publique à travers cette initiative originale et fort louable, qui s’est matérialisée, avec l’appui de l’Association Avenir des malendants et l’association de la Maison du Saint Coran,  sous la forme d'un CD audio du Livre Saint, incluant une interprétation en langage compréhensible par les personnes atteintes de surdité.

Cette réalisation fait partie des grands projets du ministère destinés à un public dit spécial, et tout particulièrement aux élèves de l’école pour malentendants Mustapha Sadeq Ar-Rafï de Gaza, pour qui se rendre à l'école est la plus belle revanche qui soit sur la vie, et sur le blocus insoutenable qui les maintient dans la désespérance et la pauvreté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La lutte contre l’islamophobie et les pièges à éviter

Diam’s : «le voile a guéri mon coeur»