in

Une première en Turquie : une femme voilée est nommée ministre

Alors que se profilent à l’horizon des élections législatives anticipées, suite au revers électoral essuyé, le 7 juin, par le parti de la Justice et de la Liberté du président Erdogan, une femme voilée, universitaire émérite, vient de graver son nom dans les annales politiques de la Turquie en se voyant confier le maroquin des Affaires familiales et sociales, au sein du gouvernement provisoire formé par le Premier ministre, Ahmet Davutoglu.

L’honneur de cette grande première est revenu à Aysen Gurcan, 52 ans, une mère de famille accomplie, très proche de ses trois enfants, doublée d’une intellectuelle de renom dont les cours étaient très suivis à l’université de commerce d’Istanbul.

Nouvelle venue sur le devant de la scène publique mais déjà entrée dans l’histoire, Aysen Gurcan, qui s’est imposée comme un membre éminent du conseil d'administration de la Fondation pour la jeunesse et l'éducation (TURGEV), dont Bilal Erdogan, le fils aîné d’Erdogan, est l'un des principaux dirigeants, a tout naturellement hérité de ce portefeuille ministériel avec la bienveillante caution présidentielle.

Comme ses 25 autres collègues qui composent l’équipe gouvernementale intérimaire, elle devra gérer les dossiers en cours jusqu’à la date fatidique du 1er novembre.

Le régime islamo-conservateur de M. Erdogan, qui préside aux destinées de la Turquie depuis 2002, a levé graduellement les interdictions strictement observées jusqu'alors sur le port du voile dans l'enseignement et la fonction publique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des Marocaines vivant à l’étranger réfoulées à l’entrée d’un bar-restaurant de Casablanca

Les auteurs d’une collection de livres pour enfants se voient reprocher d’avoir éludé le sujet de “l’extrémisme violent”