in

Une jeune nigériane lance “Hijarbie”, la poupée voilée

Ce n'est encore qu'à l'état de projet, mais une jeune blogueuse nigériane  de 24 ans,  Haneefah Adam, a publié sur Instagram les premières photos de Hijarbie, la poupée voilée. S'inspirant des modèles de vêtements  ultra- fashion proposés pour les femmes voilées, elle les redessine en leur apportant son propre style et propose une collection miniature pour les poupées Barbie.

Se défendant de toute démarche prosélyte, Haneefah Adam souhaite seulement offrir une alternative à ces petites filles musulmanes qui veulent habiller leurs poupées avec des vêtements conformes à leur environnement culturel et social. Elle pense ainsi que ces filles auront une meilleure estime d'elle-même, et de leur religion. Selon Haneefah Adam, ces Hijarbie susciteront un sentiment d'appartenance et d'identification plus fort et donneront davantage confiance à ces enfants, indispensable à leur épanouissement. 

Haneefah Adam (photo ci-dessous)  annonce la création prochaine d'un site qui permettra la vente de ces tenues Hijarbies. 

Dans un autre registre,  Rishwana Bune, une ancienne professeure d’une école islamique avait lancé en 2014,  Romeisa, la poupée sans visage,  en hommage à l’une des premières femmes à s’être convertie à l’islam. Une initiative qui avait provoqué une réaction pour le moins négative de Fawaz Gerges, un universitaire musulman de renom, spécialiste des sociétés musulmanes au sein de la London School of Economics, pour qui cette poupée déshumanisée et désincarnée symbolise surtout la "bêtise et la folie" des hommes. "Les musulmans font partie intégrante de la communauté internationale, ils sont en prise directe avec le 21ème siècle, mais une minorité d’entre eux reste désespérément figée dans l’archaïsme et des temps immémoriaux", a-t-il déploré, en prédisant un succès très confidentiel à Romeisa (voir photo ci-dessous)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etats-Unis : une entreprise licencie sept employés musulmans suite à un litige sur les horaires de prière

Algérie : l’incroyable arrestation d’un pilleur de mosquées assoupi à côté de son butin