in

Algérie : l’incroyable arrestation d’un pilleur de mosquées assoupi à côté de son butin

Un voleur qui, une fois son forfait commis et plutôt que de prendre ses jambes à son cou, s’endort dans le lieu qu’il vient de dévaliser, sans doute s’écroulant de fatigue à côté de son butin, la scène pour le moins inhabituelle et loufoque a quelque peu décontenancé des policiers algériens à leur arrivée dans une mosquée de Batna.

Ces policiers, alertés par un appel téléphonique, s’attendaient à tout en débarquant dans l’enceinte sacrée visitée et odieusement dépouillée par un pilleur de mosquées multirécidiviste, sauf à le découvrir assoupi près d’un sac contenant entre autres 10 robinets, 20 vannes, des accessoires de plomberie, des paires de lunettes de soleil, comme l’a rapporté jeudi l’agence de presse nationale algérienne (APS).

Sorti brutalement de son profond sommeil, le bien curieux cambrioleur de 27 ans, qui sévissait depuis un certain temps dans la région, est apparu hébété et frappé d’amnésie, incapable d’expliquer comment il avait pu amasser autant d’objets.

Pris la main dans le sac sans pouvoir justifier la présence de son sac bien rempli, le voleur ahuri devant son propre larcin et le butin récolté a été condamné à un an de prison ferme. Une nouvelle version, stupéfiante et presque gagesque, de l’arroseur arrosé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une jeune nigériane lance “Hijarbie”, la poupée voilée

Le comportement hystérique de Finkielkraut auquel faisait allusion Wiam Berhouma (vidéo)