in

Un sénateur belge dénonce l’islamophobie de certains journalistes

La manipulation des masses par des médias sous influence et peu scrupuleux, qui fabriquent nos «Barbe Bleue», et se font au final les sombres relais de l’islamophobie, est un phénomène qui n’épargne aucun pays européen. Cela s’est passé tout près de chez nous, en Belgique, lors de l’émission de télévision "Questions à la Une" de la RTBF, le Bourgmestre de Molenbeek, Philippe Moureaux (PS), n’a pas mâché ses mots pour dénoncer la "manipulation de l’information", qualifiant les journalistes de "racistes" et "d’islamophobes".

"Faut-il craindre l’islam ?", la question sensible, véritable serpent de mer journalistique, était posée, à la lumière d’un reportage réalisé dans la ville de M. Moureaux, qui comprend une forte population d’origine maghrébine. S’estimant floué face à un reportage biaisé, le Bourgmestre a laissé éclater sa colère en direct : "C'est une émission tout à fait scandaleuse", s’est-il exclamé, poursuivant : "Présenter ça (le fait que certaines femmes portent le voile intégral dans la commune en dépit d'une interdiction déjà ancienne, ndlr) comme une image qui montre la montée de l'islamisme, c'est tout simplement de la manipulation".

Et de conclure dans une saillie verbale qui ferait sursauter nos polémistes des salons parisiens, et en boucherait un coin à nos moralisateurs stars du petit écran : "L'antisémitisme a fait un moment ses succès sur ce genre de méthodes. C'est comme ça que Goebbels essayait aussi d'attaquer les Juifs, comme maintenant certains attaquent les musulmans" a-t-il lancé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Islamophobie : fantasme ou réalité? Le duel Rioufol/Debah

Un fidèle s’est jeté sur le Roi du Maroc