in

Un pèlerin a tenté de s’immoler par le feu près de la kaâba à la Mecque

Ces images qui circulent depuis quelques heures sur les réseaux sociaux sont à peine croyables. On y voit les forces de l’ordre appréhender un pèlerin tout près de la Kaâba, au milieu des cris de l’assistance.

Selon la police saoudienne, l’individu en question a tenté de s’immoler par le feu hier soir, 6 février 2017, à l’intérieur d’Al Masjid al-Haram à la Mecque. Il souffrirait selon les autorités de troubles mentaux. D’après le média saoudien Gulfnews, le bâtiment de la Kaâba aurait légèrement pris feu.

Cité par le média Al-Arabiya, Saleh Al-Silmi, le porte-parole des forces de police chargées de la protection de la Grande Mosquée de la Mecque, précise que l’homme d’environ 40 ans se serait aspergé d’essence avant de tenter de mettre le feu à ses vêtements. Selon le site de la BBC, il s’agirait d’un Saoudien.

Des doutes persistent sur les motifs de cet acte

“Un témoin de l’incident, le Saoudien Ghazi Darwiche a indiqué à Sabq (un site d’information proche des autorités) avoir vu un individu asperger d’essence le tissu couvrant la Kaaba, en lançant des slogans “takfiris”, propres aux jihadistes. Ce témoin a ajouté avoir donné l’alerte, ce qui a permis aux policiers d’interpeller cet individu alors que des séquences vidéos circulant sur les réseaux laissent supposer que le fautif a tenté de mettre le feu au tissu recouvrant la Kaâba”, rapporte l’Agence France Presse.

Source: Huffpost

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. Je pense que vous devriez revoir la définition du mot “jihad”, il ne devrait pas y figurer dans cette article, je trouve que ça sonne faux. De nos jours le termes “jihad” est très mal interprété et je trouve sa très bas, surtout lorsque c’est un site “musulmans” à mauvais escient.
    Paix sur vous, (À bon entendeur).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le pyromane d’un Centre islamique de Floride condamné à 30 ans de prison

L’islam face à l’Empire byzantin