in

Un ex-soldat israélien teste l’antisémitisme des musulmans dans les rues de Paris (vidéo)

Avec son air de ne pas y toucher, déambulant dans les rues de Paris, sa kippa sur la tête et pendant dix longues heures, selon un itinéraire très précis qui l’a fait passer par des quartiers à forte présence musulmane, Zvika Klein, le faux touriste et vrai imposteur à la solde d’Israël, a filmé sa promenade de toutes les manipulations dont l’objectif suprêmement insidieux était de prouver que Paris est devenu une jungle pour tout juif qui s’y aventure, le jour comme la nuit.

Cet ex-soldat israélien (voir article Des Inroks), qui a troqué son treillis de l’armée pour la casquette de journaliste conservateur et rageusement anti-palestinien, a ainsi arpenté les trottoirs, les 3 et 4 février derniers, en espérant être couvert d’insultes, de crachats, voire pire pour sa plus grande jubilation, afin de démontrer l’antisémitisme qui règne à chaque coin de rue de la Ville Lumière, et surtout là où il était sûr de croiser de nombreux musulmans.

Résultat de sa balade guère innocente qui répondait à une feuille de route ultra-sioniste pour mieux diaboliser la communauté musulmane française et encourager les juifs français à faire leur Aliyah : une minute trente de petites remarques plus ou moins désobligeantes sur 10 heures de rush passées à la trappe ! On est loin du lynchage verbal annoncé !!!

Pour couronner le tout, la description forcément effrayante que Zvika Klein fait de Paris lorsque l’on est juif, tout en établissant un parallèle infâme avec la Palestine, achève de démystifier le personnage et le grossier média-mensonge dont il s'est fait le sinistre et zélé metteur en scène : “Dans le Paris d’aujourd’hui, il existe des quartiers interdits aux Juifs“. “Sortir le soir ? Les Juifs préfèrent ne pas sortir de chez eux le soir“. “Je me dis qu’on doit ressentir la même sensation en plein coeœur de Ramallah ! La majorité des femmes sont coiffées de la burqa. La plupart des hommes sont de type musulman. On entend parler arabe partout“.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abderrahmane Sissako, une imposture mauritanienne

Un incendie ravage une des plus hautes tours de Dubaï (vidéo)