in

Un élu britannique du parti conservateur démissionne suite à des propos islamophobes

Inimaginable en France où ceux qui nous gouvernent, fidèles à la grande tradition républicaine, s’accrochent coûte que coûte à leur maroquin, et ce même quand les improbables Auvergnats rattrapent le séide de Sarkozy, Brice Hortefeux, ou les gauloiseries de la représentation nationale enflamment en le pervertissant le débat sur l’identité nationale, faisant tomber le masque du racisme d’Etat, de droite comme de gauche, démissionner, ce vilain mot proscrit par notre classe politique dénuée de conscience morale, est en revanche très usité de l’autre côté de la Manche et appliqué à la lettre.

David Bishop, un parlementaire du parti conservateur dans le comté de l’Essex, n’a eu d’autre alternative que de rendre son tablier après s’être illustré par une série de tweets islamophobes ignominieux, déshonorant son mandat mais aussi le parti dont est issu le Premier ministre, David Cameron.

"Je m'excuse sans réserve pour la publication de tweets inappropriés et je suis désolé pour ce que j’ai fait. Je reconnais qu’un élu du peuple  doit avoir le sens des responsabilités et chercher à unir les communautés, pas à les diviser. J'espère que les résidents de Brentwood Sud sauront pardonner mon manque de jugement, avec le temps", a déclaré, contrit, le député, qui a renchéri : "Je ne veux pas davantage causer de préjudices à mon parti, aussi ai-je pris la décision de démissionner avec effet immédiat. Je souhaite le meilleur au Parti conservateur pour les prochaines élections à venir".

Quand en France, les élus du peuple pris en flagrant délit d’islamophobie, réminiscences d’un colonialisme d’antan, peuvent être touchés, mais jamais coulés, plus enclins à étouffer leurs rares scrupules dans une surenchère de mensonges éhontés, à l'image de l'indigeste pain au chocolat de Copé qui laisse un arrière-goût amer pour n'avoir pas coûté son poste à l'ardent partisan de l'interdiction de tous les voiles, la Perfide Albion pourrait nous donner bien des leçons en matière de dignité politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

“L’ombre de l’holocauste”, la commémoration en mémoire des victimes palestiniennes fait polémique aux Pays-Bas

Islamophobes de gauche, musulmans de gauche