in

Un député UMP propose de liquider les “djihadistes” français sur place (vidéo)

La bonne vieille loi du Talion sans autre forme de procès, telle est la solution radicale visant à éliminer de la surface de la terre les Français partis guerroyer sous l’étendard de Daesh, prônée non pas par un obscur barbouze en mal d’action, mais par un élu du peuple et ancien magistrat de surcroît, en la personne du député UMP Alain Marsaud !

Le cas de Maxime Hauchard, ce jeune Normand identifié sans équivoque comme l’un des bourreaux de l’Etat islamique sur l’une des dernières vidéos en date, a manifestement donné des envies de meurtre à l’ancien chef du Service central de lutte anti-terroriste au Parquet de Paris, qui n’a pas tourné autour du pot sur les ondes de RMC, le 18 novembre dernier : "On n’aura pas d’autres solutions que d’assassiner ces gens sur place", a-t-il lâché sans état d’âme, après avoir estimé faiblarde la loi antiterroriste votée à l’Assemblée nationale. Elle "manque (d’)actions répressives efficaces lors du retour des Français partis faire le jihad", considère-t-il. 

Qu’à cela ne tienne, Alain Marsaud propose de liquider purement et simplement ces djihadistes du terroir qui "sont dans l’impunité. Il faut leur faire comprendre qu’il n’y a pas d’impunité à terme." Rien de tel que de recourir à des services spécialisés pour effectuer la sale besogne sur place, et les empêcher à tout jamais de rentrer en France, ou alors seulement les pieds devant…

Il ne manquait plus que Jean-Marie Le Pen, en digne bourreau de l'Algérie française, s’engouffre à son tour dans la brèche pour appeler à dresser l’échafaud, et en l’occurrence à exhumer la guillotine des oubliettes de l’histoire, plaidant ainsi pour sa paroisse en faveur du rétablissement de la peine de mort, pour que l’on se demande si ces deux représentants de la nation n’ont pas perdu la boule en voulant, eux aussi, couper des têtes…


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Islamophobie: échange musclé entre Nacira Guenif et Claude Askolovitch (vidéo)

Benoit Hamon veut reconnaître un Etat Palestinien pour “récupérer l’ électorat de banlieue et des quartiers”