in

Un député britannique fait scandale pour avoir dit qu’il tirerait des roquettes sur Israël

Bien plus qu’un gros pavé dans la mare, c’est carrément une bombe qu’à lâchée le député britannique David Ward, depuis les rives de la Tamise, créant des remous tumultueux après avoir déclaré que s’il vivait à Gaza, il serait certainement entré en résistance contre Israël et aurait tiré des roquettes, ce que ses pairs de la Chambre des Communes et les médias se sont empressés de traduire par « si je vivais Gaza, oui je serais un terroriste »… Le sens de la nuance dès qu'Israël est dans la ligne de mire n'est pas ce qui caractérise le mieux les élus du peuple, d'un côté comme de l'autre de la Manche…

Depuis sa sortie fracassante le long du célèbre fleuve londonien qui, tout comme la Seine, n’est pas un long fleuve tranquille, le parlementaire, connu de longue date pour ses positions anti-Israël, fait face à de violents courants contraires au sein de son propre camp des Libéraux-Démocrates, dont de nombreuses voix appellent à sa démission, tout en étant conspué par l’ensemble de la classe politique britannique, à de rares exceptions près.

Le même émoi agite les rangs du parti travailliste et du parti conservateur, dont le président Grant Shapps a déclaré courroucé : "Horrible… Comment un député peut-il tweeter une telle incitation à la violence ? M. Ward doit tirer les conséquences de son irresponsabilité et se retirer."

C’était couru d’avance, transposer la célèbre formule de Kennedy « Ich bin ein Berliner » en un soutien fervent à la Palestine « Ich bin ein Palestinian », comme l’a fait David Ward sur Twitter,  ne lui a valu aucune ovation mais plutôt une volée de bois vert, d’autant plus que ce cri du cœur faisait suite à son précédent tweet qui avait déjà produit l’électrochoc que l’on sait, dans lequel il écrivait : "La grande question est : si je vivais à # Gaza, aurais-je tiré des roquettes ? probablement oui."  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Israël bombarde une école à Gaza: 9 Palestiniens, dont un enfant de 1 an sont morts

Comment Israël perd la bataille des médias sociaux (vidéo)