in

Un adolescent agressé pour non respect du jeûne

Mois de paix, d’humilité, de recueillement et de partage, certains musulmans ( il est vrai peu nombreux) ne semblent pas avoir saisi toute la dimension spirituelle du jeûne du ramadan et se laissent aller à des comportement inqualifiables dénotant un véritable esprit d’intolérance. Ainsi selon l’AFP ’’un adolescent de 17 ans, passé à tabac par un membre de sa famille pour non respect du jeûne du ramadan, a été découvert dimanche soir ligoté dans un appartement de Miramas (Bouches-du-Rhône)’’.

Cette violence durant le mois sacré est tout simplement innommable. Le Coran est parfaitement clair comme le prouvent ces 2 versets que l’auteur de cette lâche agression devrait méditer : “Nulle contrainte en religion, la voie droite se distingue clairement de l’égarement” (verset 2:256). Et “Nulle âme ne portera le fardeau d’une autre. » (Coran 39:7).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prières dans la rue : les musulmans du XVIIIe arrondissement refusent la proposition de la préfecture de police

Ramadhan : le mois du non-agir par excellence