,

Prières dans la rue : les musulmans du XVIIIe arrondissement refusent la proposition de la préfecture de police

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) avait trouvé « tout à fait appropriés » les locaux proposés par la préfecture de police afin que les musulmans du XVIIIe arrondissement de Paris n’aient plus à prier dans la rue. Selon le quotidien L’Expression, le Cheikh Hamza, recteur de la mosquée Khaled Ibn El Walid à Paris, et un des représentants des fidèles de ce quartier de la capitale a une appréciation totalement différente de celle du CFCM, qui apparemment s’est empressé de valider ces locaux.

« Ce sont des locaux indignes d’un musulman et de son culte. La sacralité du lieu n’y est pas respectée. Contrairement à ce qu’a avancé une certaine presse, il ne s’agit pas de la caserne des pompiers, mais d’ateliers de réparation où les moindres conditions (accessibilité franche, chauffage, éclairage extérieur, etc.) ne sont pas réunies » a affirmé le Cheikh Hamza à l’issue d’une visite de ces mêmes locaux d’une surface de 2000 mètres carrés,censés accueillir les musulmans dès le 16 septembre 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *