in ,

Turquie : la prière du vendredi a résonné dans la Mosquée Sainte Sophie

Sous l’égide de l’homme fort d’Ankara, Recep Tayyip Erdogan, qui a longtemps milité pour que la majestueuse ex-basilique Sainte Sophie, l’un des joyaux d’Istanbul transformé en musée, puisse retrouver son statut de Mosquée, la première Salat Al-Jumu’a a fait vibrer ses murs ce vendredi 24 juillet à marquer d’une pierre blanche.

Deux semaines après que la justice turque a tranché en faveur de cette reconversion, plus d’un millier de fidèles ont pris part à une prière du vendredi emplie de ferveur, au cours de laquelle trois imams et cinq muezzins ont officié, en présence du président de la République et de son épouse, selon l’Autorité des affaires religieuses (Diyanet).

Publicité
Publicité
Publicité

Des dirigeants et hauts dignitaires religieux de plusieurs pays musulmans, comme le Qatar et l’Azerbaïdjan, étaient les hôtes de marque de ce grand événement. Coronavirus oblige, toutes les mesures de protection ont été prises pour que cette Salat Al-Jumu’a, qui inaugure une nouvelle ère pour l’un des monuments les plus visités de la capitale fascinante aux 1000 mosquées, se déroule sous les meilleurs auspices.

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Quelle est la place de l’homme dans le Coran?

Hajj à l’heure du Covid : la Grande Mosquée de La Mecque sera fermée lors d’Arafat et de l’Aïd Al-Adha