,

Tunisie : l’hommage chaleureux de Maradona à l’arbitre qui valida sa fameuse « main de Dieu »

Il était impossible à Diego Maradona de faire escale en Tunisie pour les besoins d’un spot publicitaire sans aller rendre visite à Ali Ben Naceur, l’arbitre tunisien entré, lui aussi, dans l’histoire du football lors du Mondial 1986 au Mexique, mais pour une « main de Dieu » quasi mythique qui lui valut une salve de critiques et hissa sur un piédestal le « gamin en or » de Buenos Aires.

Gravée dans la mémoire collective et notamment celle de la légende argentine du ballon rond,  cette main victorieuse, et ô combien controversée, qui déjoua la vigilance du maître absolu du terrain lors d’un inoubliable quart de final de coupe du Monde face à l’Angleterre, était décrite, à l’époque, par son auteur comme un but inscrit « un peu par la tête de Maradona, un peu par la main de Dieu ».

A peine a-t-il foulé le sol tunisien, lundi 17 août, que celui qui a marqué les pelouses de sa virtuosité a tenu à rendre hommage à l’arbitre à la retraite devenu célèbre bien malgré lui, en lui remettant un maillot de l’équipe nationale argentine avec cette belle dédicace : "A Ali, mon éternel ami". Signe d'un souvenir et d'une amitié indéfectible que le temps n'estompera jamais.

La fameuse "main de Dieu" de 1986 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *