in

Tunisie : les parents d’une adolescente embrigadée par des extrémistes lancent un appel poignant

Ce sont des parents très éplorés et éprouvés par la disparition inquiétante de leur fille de 16 ans qui ont lancé un cri de détresse sur Facebook, en espérant que ce ne soit pas une bouteille à la mer.

Rahma, cette jeune tunisienne qui s’est volatilisée dans la nature depuis plusieurs jours, vraisemblablement sous l’emprise de salafistes, entendra-t-elle et sera-t-elle sensible au profond désarroi de ses parents qui s’adressent directement à elle dans une vidéo récemment mise en ligne, sa photo dans les mains ?

Pour le père de l’adolescente, les responsables sont tout désignés et l’embrigadement de son enfant  à l’âge où l’on est particulièrement impressionnable et vulnérable ne fait aucun doute. Tout en suppliant sa fille de revenir, ce dernier a affirmé que  "des parties anonymes lui ont fait un lavage de cerveau pour la convaincre de rejoindre les groupuscules de djihadistes qui combattent, actuellement, en Syrie". 

L’inertie et le laxisme des autorités tunisiennes face à ce phénomène d’endoctrinement très alarmant, en pleine ampleur en Tunisie depuis la révolution syrienne, sont également dénoncés par ce père qui redoute que sa fille ne soit que de la chair à canon.

Avant Rahma, le cas d’une jeune fille de 14 ans avait marqué tous les esprits, provoquant effroi et saisissement : cette dernière avait subitement décidé de se vêtir d’un niqab et de quitter son foyer, en annonçant à sa famille qu’elle partait guerroyer vers d’autres horizons, sous le signe du djihad le plus funeste.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un Indonésien fait réduire le volume des hauts-parleurs d’une mosquée

“L’angoisse des islamistes est de perdre leur singularité dans le champ politico-religieux”