in

Tunisie, bientôt l’égalité dans l’héritage ?

En Tunisie, les droits de succession prévoient qu’un homme hérite du double d’une femme. Un projet de loi pourrait changer la donne d’ici quelques mois.

Publicité
Publicité
Publicité

7 commentaires

Laissez un commentaire
  1. il y a un mot dans la phrase qui me dérange un peu, c’est le mot “bientôt.”
    Ce mot “bientôt” ” bientôt”, les femmes l’entendent depuis des lustres.
    La quille c’est quand est ce prévu pour ?
    C’est quand réellement bientôt ?
    cordialement

  2. La prochaine etape pour la tunisie disent maintenant les progressiste qui ont toujours un coup d
    Avance c est les mariages pour tous. L republique tu isienne a definitivemrnt prouve qu ellr s est coupee de l islam. Maintenant elle attend d en tirer les dividendes. Que dieu sauve et protege les musulmans dans ce pays. Ils vivent en terrtoirr occupe. Amin et salutations sur le prophete salut et soumission

  3. Tous simplement lhomme est responsable de nourir, habille et loger sa femme avec son argent ou meme son heritage tandis que la femme na rien a payer toute est a elle.

  4. Quand vous dites “le double” vous avez déjà désambiguïser le verset coranique, il n’a jamais été question que l’homme hérite plus que la femme, si vous prenez la phrase telle qu’elle est écrite dans le coran, c’est ce qu’on appelle en linguistique une phrase ambiguë, elle mérite qu’on s’y attarde, deux interprétations s’offrent, mais comme cette notion de supériorité du mal par rapport a la femme est ancré dans les cerveaux des arabes, a titre d’exemple avant l’avènement de l’islam, si un homme a eu une fille il l’enterrait vivante, l’islam a stoppé cette habitude archaïque, si on veut reprendre la formule juste,”pour un mal comme pour deux filles” question d’héritage, je ne vois pas ou c’est dit le double, a mon sens et cela n’engage que moi, cette phrase est ambiguë dans un seul but, une façon de tester est ce que ce caractère machiste a été abandonné ou il est toujours d’actualité?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

La Malaisie préfère renoncer au championnat de paranatation plutôt que d’y accueillir Israël

Découverte archéologique : l’Algérie, un autre berceau de l’humanité ? (réponse d’un professeure de paléontologie)