in

La Malaisie préfère renoncer au championnat de paranatation plutôt que d’y accueillir Israël

Le gouvernement malaisien a fait un choix éthique et courageux en préférant ne pas organiser, en juillet prochain, le championnat mondial de para-natation plutôt que d’accueillir des athlètes israéliens.

La Malaisie ayant prévenu au début de ce mois qu’elle n’accorderait pas de visa d’entrée aux nageurs israéliens, en raison de la politique menée par Israël contre les Palestiniens, le Comité International paraolympique de natation a indiqué que la Malaisie ne pourrait organiser ce championnat comme prévu en 2019.

Ce à quoi le premier ministre malaisien, Mahathir Mohamad, a répondu que son pays ne reconnaît pas l’Etat d’Israël et que son soutien aux Palestiniens répond à une exigence éthique primordiale.

Bien entendu, Israël a qualifié cette décision d’antisémite, comme à son habitude, et comme pour l’ensemble de la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions).

Publicité

Mais le ministre malaisien des Sports et de la Jeunesse, Sayed Saddiq, a déclaré : ” Si le fait d’accueillir un événement sportif, concernant qui plus est les sportifs handicapés, devenait plus important que de défendre les droits de nos frères et sœurs palestiniens qui ne cessent d’être mutilés et de devenir des handicapés, ce serait le signe que nous avons perdu tout sens moral”.

Source : Maan News Agency

CAPJPO-EuroPalestine

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

20 commentaires

  1. Le droit doit primer…
    Un régime d’Apartheid n’a rien à faire dans le concert des nations…

    La Malaisie est dans le fil du droit positif. C’est le régime d’Apartheid d’Israël qui doit être exclu et doit enfin accepter la règle de droit et les résolutions de l’ONU… Ainsi qu’il a été en Afrique du Sud… Désolée pour les sportifs israéliens comme désolée jadis pour ceux d’Afrique du Sud mais autant pour les sportifs Palestiniens et hier pour les sportifs africains trop « bronzés ».
    Le boycott sportif de l’Afrique du Sud a consisté en une série de boycotts de l’Afrique du Sud durant l’apartheid dans le cadre de l’opposition internationale à l’apartheid.
    Les déclarations et résolutions de l’Organisation des Nations Unies qui qualifient le régime d’apartheid de « crime contre l’humanité » et l’adoption en 1973 de la Convention internationale pour l’élimination et la répression du crime d’apartheid vont donner un appui considérable aux mouvements anti-apartheid. Les militants du mouvement de solidarité vont en effet pouvoir s’y appuyer pour demander à leurs gouvernements respectifs l’application des sanctions globales et obligatoires, surtout à ceux des pays qui s’y étaient abstenus lors du vote pour l’adoption de ces résolutions, en particulier les USA, la Grande-Bretagne et la France. En vain, car rien ne peut justifier un régime d’apartheid…
    A bon entendeur…

    • Je ne vois pas où est l’apartheid. Il y a 1,8 millions d’arabo-musulmans qui ont la citoyenneté israélienne et qui ont droit de vote. J’ai voyagé en Afrique du Sud dans les années 70. Là tout était séparé: les toilettes, les bancs publics, les taxis, les hôtels, les restaurants etc. Et L’ONU est un Organisme où les Etats Arabo-Islamiques font la Loi.

      • Si vous ne voyez pas la politique d’apartheid en Israël c’est que vous ne voulez pas la voir…
        Au regard des commentaires fanatiques et mensongers que vous balancez sur ce site, vous devez faire partie d’une organisation d’extrême droite qui ne voit aucun mal à ne pas respecter l’autre. Bien au contraire c’est votre raison d’exister…
        Renversez les rôles… Ceux que vous croyez défendre mettez-les donc à la place des opprimés… Alors l’apartheid, la ségrégation et les crimes vous sauteront aux yeux. Vous crierez au scandale ! A l’assassin ! C’est bien là, le terrain fragile de vos opinions. Vos positions et vos commentaires n’ont aucun sens autre que celui que vous leur inventez. Complètement irrationnels…
        Grandissez si vous le pouvez encore… Vous avez la chance d’évoluer dans un pays de « liberté chérie ». Et les horreurs que vous répandez sont des projections, et non la dure réalité du quotidien du terrain… Sortez du fanatisme dans lequel vous êtes votre propre prisonnier dont vous seul détenez la clef…
        Quand quelqu’un, que vous aimez, se comporte mal dites-le lui, vous lui rendriez service (et à vous aussi par la même occasion)… Mais bon un fanatique d’extrême droite n’est-il pas, par essence, hermétique à tous débats, à l’honnêteté intellectuelle et à tous codes de l’honneur…
        C’est bien là l’éternel dilemme…
        Voici donc ce que vous ne voulez pas voir… A tout hasard…
        Bien avant la loi fondamentale votée par le parlement israélien le 18 août 2018, proclamant un Apartheid formalisé, officialisé et donc consignant noir sur blanc une nation d’apartheid.
        C’est la loi dite de l’État nation. Ce fait est donc indubitable…
        Pour autant, cet apartheid n’est pas seulement inscrit dans la loi à partir de ce nouveau texte. Il est partout répandu partout dans la société israélienne et bien au-delà…
        Il existe des dizaines de lois édictées depuis la création de l’état, et même avant, organisant la séparation et la discrimination et qui ont fait le lit de l’extrême droite et de cette loi fondamentale. C’est malheureusement les causes profondes qui font qu’aujourd’hui nous sommes tombés si bas… Aussi, les innombrables décisions de l’ONU et du droit international restées lettres mortes.
        Les lois discriminantes sont reprises par dans l’ouvrage Mazen Masri « The Dynamics of Exclusionary Constitutionalism».
        Le régime israélien est conçu comme un régime de ségrégation. La ségrégation outre les lois racistes restreignant les « droits » (droit de manifester reléguant des manifestants pacifiques à des cibles tel du bétail, et encore…), les brutalités et humiliations quotidiennes, les emprisonnements arbitraires et les restrictions à la circulation des individus (même les petits écoliers sont empêchés de se rendre à l’école quand ils ne sont pas emprisonnés après être réveillés la nuit de leurs lits… Piétinant aussi la convention internationale des droits de l’enfant…), les cheks points…
        Des auteurs (comme Ariella Azoulay et Adi Ofir) expliquent l’ancienneté de cette politique d’apartheid. Aujourd’hui on a la « chance » qu’au bout de sa logique elle ne taise plus son nom, elle-même autoproclamée telle. Elle fait donc date avec une matrice générant des séparations selon trois principes distincts de séparation : l’un fondé sur la nation, entre arabes et juifs, le second sur la citoyenneté, entre citoyens, non citoyens et sous-citoyens, et le troisième territorial multipliant les statuts …
        Ainsi les juifs peuvent se déplacer librement dans la plupart des régions, il n’existe pour eux , aucune restriction et ils peuvent devenir résidents partout où ils le souhaitent sur les territoires occupés, aussi chez les pays voisins… Ils ont aussi le « droit » à l’impunité en se comportant en seigneur et maître, comportements d’animaux extrêmement choquants, voire en tuant des êtres humains qu’ils n’hésitent pas à dépouiller, voler, humilier, brutaliser, coloniser à tout va…
        Soit, un régime de séparation, mishtar hafrada en hébreu, ou régime d’apartheid. Les extrémistes israéliens soulignent d’ailleurs que ce terme de séparation (hafrada) est connoté positivement par ceux des Israéliens qui soutiennent la construction du mur et souhaitent que l’espace israélien soit purifié autant que possible de toute présence arabe.
        Les Palestiniens, en revanche, sont les souffre-douleurs de la mise en place de ce régime, des restrictions et de toutes les ignominies qu’il comporte…
        Auparavant, le peuple Palestinien dans toutes les composantes de ses confessions (musulmane, chrétiennes, juive…) avait pourtant vécu en paix pendant des centaines et des centaines d’années…
        Ce n’est donc pas un problème de religion mais bien de politique d’apartheid…

        • Oui Israël est devenu l’Etat Nation du peuple juif. C’est une des nombreuses séquelles de la deuxième guerre mondiale qui a secoué peuples et nations. La période de la Palestine ottomane c’est fini. Beaucoup d’Arabes s’en rendent compte et ont même reconnu l’Etat d’Israël, un état souverain qui a aussi déterminé Jérusalem comme étant sa capitale. Il est peut-être temps que tous les Arabes commencent à s’y faire afin que les bains de sang s’arrêtent. Après tout la seconde guerre mondiale a généré 30.000.000 de réfugiés et de déportés: républicains espagnols, juifs allemands, déportés de Sibérie, prisonniers de guerre, Allemands de Prusse Orientale etc. Et en plus de cela l’Europe a été coupée en deux par le rideau de fer pendant 40 ans et le communisme s’est aussi effondré en 70 ans. Et il y aura encore des changements.

  2. Finalement le problème c’est pas les arabes mais bien cette religion… Bon à savoir. On va s’occuper du problème.

    • Non le problème c’est cet état fantoche terroriste qui ne respecte rien et se croit au dessus des lois.
      Sa fin est proche

  3. D après ce que j ai lu la Malaisie a été poussée vers la sortie plutôt quand elle a dit ne pas vouloir recevoir les nageurs israéliens …….

  4. AUX modérateurs de chez oumma qui liront ce commentaire : Merci de bien vouloir m”‘indiquer quelle est votre politique d’acceptation de refus de passage d’1 commentaire . En effet ce n’est pas la première fois que l’on me censure , alors je vous prie de bien vouloir m’indiquer vos règles !!!!!!!!!

  5. Tout les pays sont devenu esclaves des communauté juifs qui contrôle le monde par la finance plus personnes ne osent contredire les nouveaux maîtres du monde à part le peu de musulmans qui respecte leur religion encore.

  6. Il est vrai que c’est un non-sens que d’accueillir et d’organiser une compétition adaptée au handicapés tout en invitant un état qui en fabrique sciemment dans le camp palestinien par l’utilisation délibérée d’armes maximisant les blessures et les handicaps permanents.

    Bombes à fragmentation

    https://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2007/01/29/washington-denonce-l-utilisation-illicite-par-israel-de-bombes-a-fragmentation_861218_3218.html

    Munitions explosives

    https://information.tv5monde.com/info/israel-les-ong-accusent-l-armee-d-utiliser-des-balles-explosives-contre-les-manifestants-234167

    Phosphore blanc

    http://www.lefigaro.fr/international/2009/07/31/01003-20090731ARTFIG00462-israel-reconnait-avoir-utilise-du-phosphore-blanc-a-gaza-.php

  7. La définition de l’apartheid pour les quelques moutons de Oumma qui ne comprennent pas la démarche encore un deux poids deux mesures donc sport ou politique même combat boycott Israël… L’apartheid (mot afrikaans partiellement dérivé du français, signifiant « séparation, mise à part ») était une politique dite de « développement séparé » (afsonderlike ontwikkeling) affectant des populations selon des critères raciaux ou ethniques dans des zones géographiques déterminées. MERCI à la Malaisie de faire ce que devraient faire la plus part des nations pour une INJUSTICE INHUMAINE FREE PALESTINE…

  8. وَلِلَّهِ الْعِزَّةُ وَلِرَسُولِهِ وَلِلْمُؤْمِنِينَ وَلَٰكِنَّ الْمُنَافِقِينَ لَا يَعْلَمُونَ

  9. Quand on fait primer la politique sur le sport on se fait du tort au point de sportif et on se fait aussi du tort au point de vue politique.

  10. Lorsque tu organises un championnat du Monde, tu prends le risque que tous les pays du monde y participent, dont Israël.
    Le comité malais veut simplement se faire mousser dans cette histoire sinon ils ne monteraient pas toute cette mascarade.

  11. On ne doit pas permettre le boycott quand il s’agit de sport ou de musique,seul les pays arabo-musulmans seront punis quand ils voudront organiser des competitions et je ne sais pas pourquoi ils se portent candidats car ils connaissent la punition……..

  12. Ceci montre que le sionisme et israël contrôlent ces institutions sportives internationales, entre autres. Les dirigeants malaisiens ont montré leurs sens d’éthique et d’indépendance vis-à-vis des USA et les autres régimes occidentaux pro sionistes. Et par là même ils ont montré leur dégoût non seulement par rapport aux dirigeants du monde occidental, complices d’israël dans ses crimes, mais aussi au monde “arabe” et “musulman”, lesquels n’ont plus aucune dignité.
    Un milliards de bravo aux dirigeant et peuple malaisiens, et honte aux dirigeants caniches arabes et musulmans, avant les autres.

Publicité

Tromperie en Islam: orgueil et pratique ostentatoire

Tunisie, bientôt l’égalité dans l’héritage ?