in

Syrie : Isräel pointé du doigt après la mort de combattants iraniens

Après les tirs de missiles contre des positions militaires en Syrie, qui ont fait vingt-six morts dont une majorité d’Iraniens, Bachar al-Assad dénonce une “agression directe” sans toutefois nommer Israël.

7 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Je serais heureux à mon tour, et sans invective bien entendu, de savoir comment vous pourrez justifier que cette terre est vôtre et sur la base de quel élément elle l’est devenue en 1948?

    Vous allez pas nous ressortir le sempiternel bla bla bla, ce génocide fomenté par un nazisme mortifère qui a provoqué un exode massif pendant la seconde guerre mondiale et qui a vu les juifs fuir l’Allemagne et la France vers l’Europe oriental, l’ Afrique et surtout la Palestine, à partir de laquelle les Nations Unis décidèrent que cette terre serait la vôtre? Palestine du reste qui était sous tutelle anglaise et avant eux, ottomane et avant arabe et avant romaine et avant cananéenne bref une terre qui en a vu des civilisations et des peuples mais à aucun moment n’a décidé que celle-ci serait la propriété des juifs et encore moins celle des sionistes qui ne sont pas du tout juifs à la base.
    Vous faites référence aux textes scripturaires sans doute mais lesquels: l’ancien testament, le nouveau, le talmud, si vous pouviez éclairer ma lanterne ? La terre promise certes, mais à des gens pieux , de bonne volonté sinon de bonne foi, fussent-ils juifs, chrétiens, musulmans , qui respectent le genre humain et non pas à des assassins sans vergogne, qui spolient la terre, détruisent les maisons, tirent sur des enfants du haut de leurs avions prétextant la guerre et qui chassent enfin de chez eux des familles entières qui vivent aujourd’hui dans une misère sans précédent chez des voisins excédés(Cisjordanie, Egypte et j’en passe), priant qu’arrive l’instant où ils pourront enfin regagner leur domicile. Qu’en est-il de la dignité?
    Vous dites qu’Israel est un pays démocratique, pourquoi alors les arabes qui y vivent non pas le mêmes droits sinon celui d’être humilié quand ils sont contrôlés et fouillés chaque jour par des check-points et installés sur la route qui les conduit au travail pour aller gagner quelques subsides, une misère autrement dit ? Pourquoi ces mûrs érigés en forteresse autour d’un pays qui est le vôtre dites-vous sinon pour en sauvegarder la rapine? Pourquoi les israéliens depuis la création de leur pays sont-ils toujours en état de guerre alors que nous réalisons aujourd’hui que c’est parce qu’ils obéissent aux velléités de l’Empire et qu’ils doivent au prix d’avoir accepté ce deal, de tester, d’essayer toutes les armes nouvelles créées pour les besoins économiques des occidentaux, et en grandeur réelle sur des populations sans défenses, et en même temps, de surveiller ses plus proches voisins des fois qu’ils aient envie d’en découdre et qu’ils puissent ainsi contrarier ses plans ? d’une pierre deux coups voulez-vous ?
    Si cette terre est vôtre finalement, où est celle des palestiniens? Volatilisée, désintégrée,disparue? Ont-il fait du mal à quelqu’un, ont-ils volé quelqu’un, ont-il persécuté quelqu’un? ont-il trahi le message divin qu’ils méritent un tel châtiment ? Pourquoi le faites-vous aussi ?

  2. Voilà comment ces voleurs de terre s’emploient(et ils y arriveront) à déclencher la troisième guerre mondiale, de laquelle ils se retireront dès que les hostilités auront été déclenchées arguant du fait qu’ils sont pour la paix, bla bla bla, que la religion juive leur défend de tuer un être humain ou de faire couler son sang(les palestiniens, c’est pas pareil , sont des animaux, des bêtes sauvages(sic), sous nos yeux éberlués et la bouche béante à gober le concept d’un antisémitisme déployé, qui saura faire avaler la pilule aux plus récalcitrants sinon à l’opinion dubitative les concernant.

    Voilà pourquoi après ce long silence, les sionistes ces gardiens du média tous confondus, notre faiseur de guerre béhachel entre autres, sortent un à un et commencent à préparer l’opinion.

    Seulement à trop semer le désordre, finit toujours par tomber sur un os!

    Puisse Dieu Veiller sur les âmes emportées

    • Un message clair et limpide.

      Rav Ron Chaya, un rabbin français, nous explique comment Israël, à ses profits idéologiques, tentera d’entrainer les civilisations occidentales et orientales à une guerre mondiale qu’elles ne voudront pas. Ceci même s’il faudra les tirer par la tignasse de leur cheveux.

      https://youtu.be/OPgOswEei_g

    • Voilà comment les incultes, les gens sans discernement dans votre genre propagent leur haine et les fausses nouvelles.
      Il a été clairement établi que l’origine des tris provenaient de la Jordanie. Jusqu’à preuve du contraire, les Israéliens n’y possèdent aucune base.
      Jusqu’à preuve du contraire, c’est la coalition occidentale qui est pointée du doigt.

      Si vous vous donnez la prine d’agiter les quelques neurones dont vous disposez, vous penserez peut-être que les occidentaux voulaient passer un message à Poutine et à l’Iran.

      Si après cet effort, voud arrivez encore à réfléchir, vous vous rappellerez peut-être que c’est l’Iran qui menace quotidiennement d’anéantrir Israël.

      Pour en revenir aux “Voleurs de terre” je vous propose d’en débattre objectivement et sans invective sur ce blog. je serais bien curieux de connaître vos arguments

      • Depuis la la guerre en Syrie, Israël a mené 100 raids et a soigné les mouvements djihadistes comme la confirmé;

        L’ancien directeur du Mossad Efraim Halevy avoue qu’Israël soigne les terroristes d’al nosra.

        Une vidéo mise en ligne sur youtube en juin 2016 (et qui est bien authentique) montre Efraim Halevy — « avocat et expert du renseignement israélien [qui] a été le neuvième directeur du Mossad et le 4ème chef du Conseil de sécurité nationale israélien » d’après le descriptif —, interviewé par le journaliste Mehdi Hasan de l’émission UpFront (AlJazeera, émission du 31/05/2016) qui pose en anglais la question suivante, parmi d’autres questions sur la situation en Syrie:

        « Il y a eu des rapports établissant qu’Israël traite des combattants rebelles syriens blessés dans des hôpitaux à la frontière, y compris des combattants du front Nosra, qui est bien sûr la branche syrienne d’al-Qaïda. Est-ce que ces rapports vous inquiètent, qu’Israël aide des combattants blessés, alliés d’al-Qaïda?

        Voici la réponse d’Efraim Halevy:

        « Comme je l’ai dit avant, c’est toujours utile de traiter avec vos ennemis d’une manière humaine. Je pense que, quand on a des gens qui sont blessés, vous traitez avec eux de manière humaine, la considération de les ramener à l’intérieur n’est pas seulement de savoir si c’est politiquement utile, ou…

        Le journaliste:

        « C’est purement humanitaire, dites-vous. Il n’y a pas de stratégie tactique ou politique?

        Efraim Halevy:

        Je n’ai pas dit qu’il n’y a pas de tactique. J’ai dit que la considération principale, la considération immédiate, est humaine.

        Le journaliste:

        Mais les problèmes tactiques impliqués, vous savez mieux que moi l’expression du « contre-coup ». Vous ne pensez pas qu’il y aura un contre-coup contre Israël, si vous vous mettez dans le même lit que le front Nosra?

        Efraim Halevy:

        Je ne pense pas. Je ne pense pas qu’il y aura un contre-coup.

        Le journaliste:

        Pourquoi?

        Efraim Halevy:

        Parce que je pense, malheureusement, que les règles du jeu en Syrie sont telles que vous pouvez y faire des choses qui ne sont pas possibles ailleurs.

        Le journaliste:

        Traiteriez-vous aussi des combattants du Hezbollah?

        Efraim Halevy:

        Non.

        Le journaliste:

        Je ne veux pas contredire ce que vous disiez quelques minutes plus tôt, de traiter humainement vos ennemis.

        Efraim Halevy:

        Non, je pense que les combattants du Hezbollah, avec eux, nous avons une situation différente, car le Hezbollah a mené des actions contre nous. […] Al-Qaïda n’a pas attaqué Israël jusqu’à présent.

        Le journaliste:

        Ils ont attaqué votre allié n°1, protecteur et sponsor, les Etats-Unis, il y a une « guerre contre le terrorisme » depuis 15 ans.

        Efraim Halevy:

        Tout d’abord, quand il s’agit de combattre al-Qaïda, dans le renseignement et d’autres domaines, oui, nous sommes ensemble avec les Etats-Unis dans toutes ces choses. Mais Israël n’a pas été spécifiquement la cible d’al-Qaïda, et ainsi, c’est une situation différente de celle que nous avons avec le Hezbollah.

        Le descriptif de la vidéo sur youtube comporte néanmoins une erreur, car le sous-titre dit: « Efraim Halevy a admis qu’Israël traite des combattants d’ISIS blessés dans des hôpitaux israéliens ». En fait, le nom d’ISIS (ou de l’Etat Islamique) n’est pas mentionné dans la vidéo en anglais. Le spécialiste israélien ne parle à aucun moment de l’Etat Islamique. Le nom mentionné est Nosra, allié d’al-Qaïda. Donc il y a une nuance, même si sur le fond, il s’agit bien de groupes terroristes dans les deux cas. Dans l’interview d’origine, Efraim Halevy mentionne aussi à la fin de l’interview le lien du Hezbollah à l’Iran.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hommage à Djouher Akrour, la plus jeune condamnée à mort de la révolution algérienne

La religiosité entre surhomme occidental et surcroyant musulman