in

Royaume-Uni : une collégienne musulmane se fait la remarquable avocate de l’islam lors d’une grande réunion scolaire

“Mon message est que le terrorisme n’a pas de religion, l’islam n’est pas le visage du terrorisme et les musulmans n’ont rien à voir avec le terrorisme.” Ces mots venus droit du cœur et martelés avec une assurance impressionnante par Isra Mohammed, 15 ans, devant plus de 1 900 élèves tout ouïe de la Kenton School, à Newcastle, ont résonné largement dans et hors l’enceinte scolaire, au-delà des espérances de cette jeune musulmane et fière de l’être, qui a tenu à réhabiliter publiquement sa religion après que sa sœur de sept ans soit revenue en larmes de l’école, dévastée par la méchanceté humaine et infantile qui l’a blâmée pour les attentats de Paris.

Cette collégienne passionnée, qui souhaite marcher sur les traces de son médecin de père, ne pouvait pas rester sans agir face à la détresse de sa petite soeur et à la gravité des attaques qui l’ont prise pour cible, se faisant l’avocate éloquente de l’islam dévoyé, parasité par l’islamophobie politico-médiatique et obscurci par l’ignorance banalisée, auprès d’un auditoire sensible à sa démarche didactique.

Une démarche d’une impérieuse nécessité pour Isra Mohammed, doublement choquée par les intimidations odieuses qui ont également visé son petit frère. “Tout comme ma petite sœur, mon jeune frère, traumatisé, ne voulait plus retourner à l’école, il ne voulait plus s’entendre dire “Votre religion tue des gens”, a-t-elle déclaré sur une scène où sa maturité et sa force de conviction ont fait forte impression, ne laissant personne indifférent lorsqu’elle a lancé : “Je ne voulais pas que cela arrive à d’autres musulmans, je veux que tout le monde connaisse la vérité sur l’islam, son vrai visage”, insistant sur le fait que “sa religion a été détournée par les terroristes de Daesh, qui ne font que propager la haine entre les musulmans et l’Occident”, avant de clamer haut et fort : “La majorité des musulmans n’a rien à voir avec eux.”(traduction Oumma).

Faisant preuve d’un remarquable sens de la pédagogie, cette élève brillante de la Kenton School a forcé l’admiration de ses professeurs, notamment de Jessica Griffiths qui enseigne la littérature, lorsqu’elle a, illustrations à l’appui, détaillé les cinq piliers de l’islam et explicité la portée de son message universel : “Isra est une formidable source d’inspiration pour nous tous, nous sommes tellement fiers d’elle et de son exposé sur lequel elle a travaillé des heures durant, avec toute la rigueur qu’on lui connaît”, l’a chaudement félicitée l’une de ses enseignantes intarissables d’éloges.

Extrêmement sollicitée depuis son grand oral qui a marqué les esprits et fait les belles heures de Youtube, Isra Mohammed garde cependant la tête froide face à sa notoriété fulgurante, tirant sa plus grande source de satisfaction de l’évolution des mentalités qui semble s’opérer lentement mais sûrement, du moins l’espère-t-elle vivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les candidats présidentiels US sabotent la paix en Palestine

Brigitte Bardot prend la tête de la croisade contre les Quick Halal