in

Retour sur le destin de Maurice Audin dont le nom a marqué l’histoire de la guerre d’Algérie

Le  président Macron  a décidé de reconnaître l’implication de la France dans la disparition tragique de Maurice Audin, un jeune mathématicien communiste arrêté le 11 juin 1957, à l’âge de 25 ans, alors que la bataille d’Alger faisait rage, et torturé à mort pour son militantisme en faveur de l’indépendance algérienne.

21 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Justement Leroy ,ce n’est pas le khalifa qui gouverne c’est plus que ça c’est encore les sionistes qui tire les ficelles à distance en Algérie ,sion qui tire les ficelles pour la France à distance . vice _versa ! À plus le chti .

  2. La médecine française ne s’est jamais exercée sur les ” indigènes,” à part quelques hâtives opérations de propagande filmées par les services des armées dans les dernières années de la colonisation.
    Les Algériens ne voyaient jamais un médecin de leur vie, ne connaissaient pas les vaccinations infantiles, accouchaient à domicile, n’allaient pas dans les hôpitaux, mouraient de leurs maladies ou de leurs blessures comme à l’Age de Pierre, et donc ne faisaient pas de vieux os.
    Sources: toute ma famille du bled.

    • Ce commentaire s’adressait à Leroy auteur de la phrase suivante: ” En 1962, elle” ( la population algérienne ) ” est d’environ 9000.000 d’habitants, grâce à la médecine française. “

    • “ne connaissaient pas les vaccinations infantiles, accouchaient à domicile, n’allaient pas dans les hôpitaux, mouraient de leurs maladies ou de leurs blessures comme à l’Age de Pierre, et donc ne faisaient pas de vieux os”

      Mais Toz, en Europe, au 19e siècle, c’était pareil. En tout cas depuis 1962, l’Algérie a encore quadruplé sa population.
      La médecine doit y être pour quelque chose. Occidentale peut-être..?

      • Je parle de l’Algérie de 1962, pas de celle du 19 ème siècle, et c’est pourquoi j’ai le témoignage vivant de toute ma tribu ( rurale, donc) ici en Algérie pour attester qu’ils n’avaient jamais eu affaire à la médecine ( française) de leur vie avant 1962.
        Depuis 1962 l’Algérie a quadruplé sa population, et bien sûr que la médecine y est pour quelque chose, mais là nous avons affaire aux structures de santé algériennes, notamment la Protection Maternelle et Infantile qui a beaucoup œuvré en la matière, d’où l’explosion démographique qui s’en est ensuivie.
        Oui, les découvertes en médecine sont occidentales, je ne vais pas pinailler, mais les médecins sont algériens grâce à une immense politique de démocratisation de l’enseignement, d’ailleurs vous en avez quelques échantillons chez vous ( une dizaine de milliers)

  3. Nous sommes une démocratie assez forte pour regarder les pages sombres de notre histoire.
    Cela permettra peut-être au FLN de commencer sa propre autocritique.
    On peut rêver…

  4. Si le gouvernement de l’epoque et l’armée agissait ainsi avec leurs propres concitoyens je n’ose imaginer ce qu’ils ont fait subir aux Algériens 😡

    • Oh vous savez (ou ne voulez pas le savoir), le FLN avait l’habitude de convaincre les Algériens “mous” par la terreur, en recourant aux exécutions rapides et à la torture. Ca aidait les “mous” à se décider.
      Ceci bien entendu est irrecevable dans le grand roman national de l’Algérie.

      Et maintenant, c’est toujours le FLN qui gouverne l’Algérie. Le malheur de l’Algérie, c’est le FLN. Copinage, gabegie, corruption, népotisme, échecs en tous genres…

  5. LES CRIMES DE LA RANCE PENDANT LA GUERRE D’ALGÉRIE

    Le président Macron reconnaît “la mort” (comprendre l’assassinat) de Maurice Audin sous la torture pendant la guerre d’Algérien, et c’est bien de sa part. Mais qu’en fait-il de 7,5 millions d’Algériens tués ou assassinés en 132 ans d’occupation ?
    Comment qualifierait-il les milliers d’Algériens asphyxiés dans les grottes ?

    En effet, le 11 juin 1845, à la suite de la première enfumade qui avait fait 800 morts dans une grotte des Ouled-Riah (région de Chelif), le commandant en chef, le général Bugeaud, intima l’ordre à ses subordonnés d’exterminer tous les partisans de la résistance.
    « Si ces gredins se retirent dans leurs cavernes, imitez Cavaignac aux Sbéhas – Cavaignac est l’initiateur de ce genre de génocide, qu’on appellerait aujourd’hui « crimine de guerre » ou crime contre l’humanité.
    « Enfumez-les à outrance comme des renards. » ajouta-t-il !

    Pourtant, ce sont ces criminels que l’on vante aujourd’hui comme des héros ! On voit leurs noms ici et là sur les plaques des rues et places des villes de France pour immortaliser leurs crimes.

    • Mêmes sentiments, mêmes impressions quant à cette décision que l’on essaie de focaliser sur le cas de M. Maurice Audin. Ce militant de la cause Algérienne restera gravé dans la mémoire de la Nation, mais son cas ne peut représenter les millions d’Algériens, torturés et assassinés pendant la guerre de libération nationale.

      • Vous, vous avez perdu une occasion de vous taire. Les Algériens reconnaissent pleinement Maurice Audin pour l’un des leurs et parfaitement représentatif de tous les autres militants algériens torturés; et afin que nul n’oublie, ils ont donné dès le Ier jour de l’Indépendance son nom à la plus importante place d’Alger de la rue principale d’Alger, la Didouche Mourad.

    • “Mais qu’en fait-il de 7,5 millions d’Algériens tués ou assassinés en 132 ans d’occupation ?”

      Au départ en 1830, la population algérienne est estimée à 2300.000 habitants.
      En 1962, elle est d’environ 9000.000 d’habitants, grâce à la médecine française.
      Les historiens sérieux estiment les pertes algériennes de la guerre à 240.000 morts.
      D’où sortez-vous des chiffres pareils ? La guerre de 1914 nous a coûté 1400.000 morts. Comment l’Algérie aurait-elle subi 7,5 millions de morts ?? Et comment les Algériens sont-ils maintenant 38 millions ?

      Soyez sérieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rachid Taha sera inhumé vendredi en Algérie

Ahed Tamimi et sa famille arrivent en France !