in

Ramadan: le Conseil d’État rejette la demande d’exception à la règle du couve-feu pour la «nuit du destin»

Le Conseil d’État a rejeté jeudi la demande de la mosquée de Paris de pouvoir laisser ouvertes les mosquées une partie de la nuit du 8 au 9 mai, nuit particulière du ramadan, au motif, notamment que «la situation sanitaire demeure préoccupante».

Le recteur de la mosquée de Paris réclamait que les lieux de culte puissent ouvrir de 21h00 à 2h00 du matin, pendant le couvre-feu, la nuit du 8 au 9 mai, qui correspond à la «nuit du destin» dans le mois du ramadan.  […] Le Conseil d’État a justifié sa décision par le fait que «la situation sanitaire demeure préoccupante, avec des indicateurs encore dégradés et un rythme de propagation du virus qui demeure élevé sur l’ensemble du territoire», affirme l’institution, dans un commentaire accompagnant la décision.

Le Figaro

Publicité
Publicité
Publicité

4 commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Tout savoir sur la nuit du Destin (Laylat-Al-Qadr)

Montant Zakat-al-Fitr Ramadhan 2021: 7€ par personne à charge