in

Qui a peur du « printemps arabe » ?

Contre-révolution. Les insurrections populaires en Tunisie et en Égypte ont suscité la mise en garde de nombreux adeptes du complot islamiste international. Dans la droite ligne du gouvernement israélien, ils redoutent l’effet papillon de l’avènement démocratique dans les pays arabes. Florilège en images.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« Se torcher le c… avec le Coran » : mais que fait Facebook ?

Récupérer les magots de Ben Ali et de Moubarak ? Ce n’est pas gagné