in ,

Quand le Sultanat d’Oman dévoilait le premier Coran électronique interactif

Le 12 juin 2017, Oumma a eu le privilège d’assister à un grand événement à Mascate, en présence des plus hautes autorités du sultanat d’Oman qui attendaient avec impatience que soit dévoilé, sous leurs yeux émerveillés, le pur joyau de technologie commandé et financé par leurs soins : le premier Coran électronique interactif.

Elaboré selon le système Unicode, le Mushaf Muscat fut façonné et ciselé par plusieurs orfèvres mondialement connus  – des linguistes, informaticiens, mathématiciens, allemands, libanais et polonais – tous placés sous la houlette du Néerlandais Thomas Milo, un linguiste distingué de renommée internationale, à qui est revenu l’honneur de présenter au monde musulman ce Coran high Tech.

Thomas Milo, à droite, portant lunettes et moustache

Publicité

Celui-ci s’est réjoui que des passerelles soient ainsi jetées entre l’Orient et l’Occident, en vue d’atteindre un objectif plein de noblesse : rendre hommage à la magnificence de la calligraphie arabe, l’art millénaire de la belle écriture coranique.

Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

2022 : message à nos imams de France et de Navarre… avant le forum sur « l’Islam de France » (attendu pour février)

États-Unis : trois Blancs condamnés à la prison à vie pour le meurtre d’un joggeur noir