in

Quand Ahed Tamimi recouvrait la liberté après 8 mois passés dans les geôles israéliennes

Ahed Tamimi stand between her father Bassam and mother Nariman during a press conference on the outskirts of the West Bank village of Nabi Saleh near the West Bank city of Ramallah, Sunday, July 29, 2018. Palestinian protest icon Ahed Tamimi and her mother Nariman returned home to a hero's welcome in her West Bank village on Sunday after Israel released the 17-year-old from prison at the end of her eight-month sentence for slapping and kicking Israeli soldiers.(AP Photo/Majdi Mohammed)

C’était il y a un an, le 30 juillet 2018, Ahed Tamimi, la jeune icône de la résistance palestinienne, recouvrait la liberté, au terme de 8 longs mois d’emprisonnement passés dans les geôles israéliennes où règne l’arbitraire le plus absolu.
Son retour à Nabi Saleh, entourée des siens et d’une foule en liesse

Les plus beaux moments de la libération d'Ahed Tamimi

Les plus beaux moments de la libération d'Ahed Tamimi

Publicité
Publicité
Publicité

Publiée par Oumma.com sur Mercredi 1 août 2018

 
Nous vous proposons de voir ou revoir l’entretien exclusif qu’elle avait accordé à OummaTV en septembre 2018, à l’occasion de sa toute première escale en France, et dont on retiendra cette phrase marquante : « J’ai été d’abord frappée de découvrir un peuple français qui aime les Palestiniens et comprend ce que nous vivons ».

Ahed Tamimi sur Oumma : “J’ai été frappée de découvrir un peuple français qui nous aime”

Publicité
Publicité
Publicité

Ahed Tamimi sur Oumma : "J’ai été frappée de découvrir un peuple français qui nous aime"A l’occasion de sa tournée en France qui, après Paris, la conduira à Nantes, Grenoble et Nancy, Ahed Tamimi, l'icône de la résistance palestinienne, a accordé une interview exclusive à Oumma, dans laquelle elle confie avoir été particulièrement frappée de découvrir un peuple français "qui aime" les Palestiniens et "comprend" ce que vit son propre peuple.

Publiée par Oumma.com sur Mercredi 19 septembre 2018

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Miss Palestine bientôt dans Gala et Closer.
    La madone de Ramallah cherche le moyen de faire le buzz et d’attirer les médias du monde entier sur son sort de pseudo martyre
    Beaucoup de jeunes filles de son âge aimeraient bien être à sa place car elle voyage partout, est invitée dans les dîners mondains, possède son garde du corps et surtout son chauffeur privé, etc …. une vraie Star.
    Elle va bientôt concurrencer Nabila

  2. « 8 longs mois d’emprisonnement passés dans les geôles israéliennes où règne l’arbitraire le plus absolu » ?
    Dans ce cas, une comparaison s’impose entre les prisons palestiniennes et celles d’Israël :
    http://www.rfi.fr/moyen-orient/20181023-prisons-palestiniennes-tortures-human-rights-watch
    http://www.chroniquepalestine.com/torture-prisons-autorite-palestinienne/
    Si les Palestiniens n’ont pas d’autres représentants que le Hamas et l’Autorité palestinienne, usant de telles méthodes, Israël s’en frotte les mains…

  3. les médias sionistes seront toujours là pour empêcher les citoyens de mon pays de voir clair et d’être lucides tant la campagne d’intoxication est grande et puissante .Comment faisons- nous ne pas tirer la leçon de l’histoire en ne dénonçant pas aujourd’hui la colonisation, l’apartheid tel que pratiqué par ce pays en toute impunité avec les massacres et crimes qui s’en suivent alors qu’au sortir de la 2e guerre mondiale tout le monde proclamait: »plus jamais ça ».
    Insulte à l’intelligence , absence d’intelligence,animalité,barbarie humaine…

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Une critique philosophique et scientifique de la doctrine athéiste de Stephen Hawking (2/2)

#ReclaimYourSpace en luttant contre la haine et en soutenant la liberté des Palestiniens