in

Présidentielle Algérie : les militaires, maîtres du jeu

Directeur de Mondafrique, spécialiste de l’Algérie, Nicolas Beau est l’invité de l’Esprit d’actu. Il décrypte les coulisses de l’élection présidentielle, qualifiée de « mascarade », qui a été fixée au jeudi 12 décembre, et évoque la division des généraux, ces véritables maîtres du jeu, quant au choix du futur président.

Les 5 candidats en lice, tous de purs produits du système politique algérien, ont été cooptés par l’armée pour les besoins d’une farce électorale, dont le but suprême est le maintien d’un régime autoritaire et totalement corrompu. Un régime qui bénéficie du soutien sans faille des USA, de la Russie et des pays du Golfe.

Cette élection surréaliste est rejetée en bloc par le Hirak, le mouvement de contestation populaire qui ne faiblit pas et risque même de se renforcer après le 12 décembre, en raison notamment d’une très grave crise économique et sociale. Au lendemain d’un jeudi fatidique, l’Algérie se réveillera donc avec un nouveau président, impuissant car placé sous le contrôle de l’armée. Un président fantoche, à la tête d’une “nouvelle bande” selon l’expression consacrée à Alger, dépourvu de légitimité populaire et démocratique, et n’ayant d’autre choix que de passer sous les fourches caudines des institutions financières internationales.

Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Plus de quatre cents général dans cette armée.
    Une armée qui n’a jamais fait de guerre régulière.
    Comment peut on être un général d’armée sans guerre.

    C’est l’époque de la médiocratie, et la médiocratie a ses hommes.

  2. Que les élections en Algérie soient “une mascarade”, j’en conviens. Mais ceci appartient aux Algériens de le dire et de contre carrer cette mascarade. S’il n’y a pas d’ingérence étrangère dans les affaires intérieures algériennes, les Algériens finiront par trouver des solutions à cette crise.
    Que les donneurs de leçon occidentaux, comme Nicolas Beau, s’occupent du criminel Netanyahou et de ses assassins avant de s’occuper de l’Algérie. Le sionisme que m. Beau a l’air de défendre, tue des Palestiniens tous les jours et toutes les nuits impunément, car encouragé par les assassins à distance en activité en Occident, et par le silence des autres qui se font passer pour des “neutres”. La discussion au parlement sur le sionisme qui serait équivalant à “l’antisémitisme”, est le résultat de ce silence complice.

  3. Nicolas Beau,tu dis ” Un régime qui bénéficie du soutien sans faille des USA, de la Russie, et des pays du Golfe.” donc excepter la france, suceuse du sang des africains.Ces pays cités sont des grandes puissance a ce qu’on sache.Qu’ils soient maudis les mercenaires de la plume..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Comments

0 comments

Publicité

Islam/islâm, Foi/îmân, Perfection/ihsân, selon le Coran et en Islam

Drame à l’école aux Etats-Unis : 100 lycéens trouvent refuge dans une mosquée grâce à une élève musulmane