in

Pour une journaliste de Zone interdite, il faut “des barbus, des djellabas, des musulmans qui font la prière”

Rue 89 est revenu sur le documentaire de M6 « Quartiers sensibles : le vrai visage des nouveaux ghettos » qui a déclenché une grosse polémique sur le net, dans lequel on  voit notamment une famille française convertie à l’islam.  Rue 89 a  révèlé les  méthodes de la journaliste du magazine   Zone interdite grâce à un   "appel de Matthias Quiviger, qui a joué les fixeurs à Evreux (Eure) pour les besoins de l’émission. Il assure qu’il déposera plainte aussi. Et raconte : Trois semaines avant la diffusion de l’émission, Matthias Quiviger affirme avoir présenté des témoins à Géraldine Levasseur, une cadre de Giraf Prod qui a bossé sur Evreux et son quartier sensible de La Madeleine. Sur le tournage, elle aurait pété un câble" : « J’essayais de lui ramener des personnes qui ont réussi ou qui galèrent, mais qui s’en sortent quand même. Ça ne lui allait pas. En réalité, elle voulait des barbus, des djellabas, des musulmans qui font la prière, des dealers… Ça s’est très mal passé avec elle. 
Elle avait menti sur ses intentions. Je me souviens qu’elle est rentrée dans un immeuble et qu’elle a demandé aux habitants de tous se mettre par la fenêtre pour que ça fasse “cage à poules” et “ghetto”. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

“Faut-il interdire le voile à l’université?” (débat tendu sur Europe 1)

BDS demande à Juliette Gréco de ne pas se produire en Israël