in

Pour Cukierman: “Il y a deux groupes qui posent problème: les musulmans et le Front national”

Le président du CRIF Roger Cukierman a accordé un entretien au Figaro dans lequel il revient sur une prétendue enquête de la Fondapol, qui révèlerait que "les préjugés antisémites sont bien plus marqués chez les musulmans".

Trop heureux des résultats de cette étude totalement partiale, le président du CRIF a aussitôt régi en affirmant que  "deux groupes  posent problème: les musulmans et le Front national". L'objectif du CRIF et de son président est d'amalgamer les musulmans avec le Front national unis dans une même haine des juifs. Le même Cukierman avait affirmé en 2002, dans une interview au quotidien israélien Haaretz, lors du second tour de la présidentielle, alors que la France était en proie à la stupeur après l’incroyable percée de Jean-Marie Le Pen qui se retrouvait seul en lice face à Jacques Chirac : "Le score de Le Pen servirait à réduire l'antisémitisme musulman et le comportement anti-israélien, parce que son score est un message aux musulmans leur indiquant de se tenir tranquilles".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un hôtel grand standing de Londres ne sert plus d’alcool, ni de porc

Fabius sur Bouteflika: “Il a des difficultés d’élocution” (vidéo)