in

Plusieurs cas de paludisme en Algérie

Maladie qui peut être mortelle, le paludisme qui se transmet  à l’homme par des piqûres de moustiques infectés, a été à l’origine de 660 000 décès dans le monde  en 2010 selon l’OMS. La presse algérienne rapporte plusieurs cas de paludisme  à El Atteuf,  à 650 Km au sud d’Alger. Des cas qui suscitent une vive inquiétude auprès de la population, comme le prouve   le témoignage  d’un habitant  d’El Atteuf cité par El Watan : « Je suis inquiet parce que, pour moi, il n’y a pas eu de réelle prise en charge du problème. Cela va persister car le problème des eaux usées d’El Atteuf est toujours là. Là où j’habite, il y a un égout à ciel ouvert, les eaux usées se déversent sur nos maisons depuis une cité mitoyenne», explique un habitant d’El Atteuf. «Les autorités n’ont pas déployé de gros moyens», accuse-t-il. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un célèbre joueur de rugby australien s’est converti à l’islam

Singapour : Le Parti de la solidarité nationale veut autoriser le port du voile dans la sphère professionnelle