in

Pétition demandant le retrait du logo “ressemblant à Allah” sur la semelle d’une chaussure : Nike nie toute signification religieuse

Certains musulmans sont-ils devenus sourcilleux au point de discerner des similitudes de caractères avec l’écriture du nom de Dieu en arabe ?

La question se pose avec acuité aux Etats-Unis, après que la chaussure Nike Air Max 270 a provoqué une vive polémique et fait l’objet d’une pétition signée par des milliers de musulmans, qui exigent le retrait du logo qui fâche, inscrit sur la semelle. Tout a commencé lorsqu’un client de la célèbre enseigne a cru y voir une “ressemblance avec le mot Allah écrit en arabe”.

Le client en question, un dénommé Saiqa Noreen, a aussitôt lancé une pétition en ligne, se disant choqué par une telle ressemblance dans les caractères, tout en indiquant que le nom de Dieu inscrit sur la semelle est un acte“irrespectueux et extrêmement offensant pour les musulmans et insultant pour l’islam.” Il a ajouté que le terme “Allah sera piétiné et souillé de boue et de salissures.”  Ce client pointilleux a également rappelé “que l’islam enseigne la compassion, la fraternité et le respect envers chaque individu.”

Dans la tourmente, Nike a rapidement réagi dans un communiqué, en réfutant clairement “toutes les accusations d’insultes intentionnelles à l’encontre de la communauté musulmane” et en précisant que ce logo, qui se voulait être une « représentation stylisée de la marque Nike Air Max», n’avait aucune connotation religieuse.

Publicité

« Nike respecte toutes les religions et nous prenons au sérieux les préoccupations de cette nature», a assuré un représentant de la marque. “Le logo Air Max a été conçu pour être une représentation stylisée de la marque Nike Air Max. Il est destiné à refléter la marque Air Max uniquement. Toute autre signification ou représentation perçue est non intentionnelle”, a-t-il martelé, en espérant clore définitivement la vaine polémique.

 

 

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

13 commentaires

  1. CELA devient une mode , dernièrement c’était mark et spencer qui affichait sur des rouleaux de pq le nom de Allah et maintenant nike sur des chaussures ? C’est bizarre mais je n’arrive pas ,même avec ma loupe à discerner une représentation de air max sur leur chaussure, alors de 2 choses l’une soit on prend les musulmans doublement pour des cons en arrivant a leur faire penser que c’est une représentation stylisée (meme si ce symbole bidon ne veut rien dire )et en plus sous la chaussure pour mieux salir la pompe et dieu et en plus vous êtes assez cons pour nous l’acheter pour nous permettre de nous enrichir sur votre dos ! , SI NIKE persiste et signe dans sa bêtise de vouloir faire avec ce logo bidon , avous de prendre vos dispositions les amis et boycotter ceux se foutent de vous non ??? Cela dit les arabes sont les premiers à raffoler de toute cette style fashion de marques alors je pense que les marques n’ont pas de soucis a se faire !!!

  2. Dieu est bien plus irrité du comportement habituel (mensonge, trahison, etc.) de nombreux parmi ces gens que de la prétendue profanation de ce qui ne Lui est très probablement qu’un pseudonyme.

  3. l’islam et malheureusement entre les mains “d’ignorants toxique et parasite ” persuadée qu’un “‘interdit” résout a lui seul toute démarche intellectuel et philosophique sur des faits de société …. ?!

  4. Il y a une photo qui a longtemps circulé avec une pastéque dans laquelle on pouvait lire le nom d’Allah, On est dans la droite ligne… avec ces élucubrations. Les adeptes des théories complotistes y verront un signe personnellement je trouve ça un peu tiré par les cheveux, il faut prendre la chaussure la mettre à l’envers, isoler 3 lettres sur 5 pour y voir une signification ce en reprenant un style caligraphique particulier…
    J’ai pas d’actions chez Nike, on devrait davantage leur reprocher les conditions de leurs salariés dans les pays pauvres, leur politique fiscal, le nom respect de l’environnement (tout ça au nom d’une éthique musulmane), plutôt que le design du quart de la semelle d’une paire de basket.
    C’est le règne de l’insignifiance qui caractérise une partie de nos sociétés modernes, dans lesquelles nous passons notre temps sur ce type de détails plutôt que sur l’essentiel.

  5. Pour arrêter les hallucinations collectives des sans cerveaux autant demander l’interdiction du w en cursive. Si le ridicule tuait il y aurait une hécatombe.

  6. « Toute autre signification ou représentation perçue est non intentionnelle »
    Les intentions ne sont ni le sujet, ni du domaine de compétence des humains. Ces pratiques sont légion dans les milieux satanistes et continueront à l’être à chaque fois qu’un sorcier passera un deal avec un démon. La seule différence, c’est que les satanistes ne demandent pas leurs sous aux musulmans et n’essaient pas d’en faire des clients fidèles… eux.
    Alors c’est à Nike de considérer en termes d’espèces sonnantes et trébuchantes et loin très loin d’un discours de pro sur les valeurs et sur les intentions. Le fait est que MAINTENENT ils savent, alors soit ils changent le logo immédiatement, soit c’est le boycott à vie de tout musulman digne de ce nom, c’est tout.

  7. Ddébilité profonde, ils proteste sur un soit disant nom d’Allah sur une chaussure et ils se taisent devant les violations massives de la vie humaine sacrée dans les pays de l’Islam.
    Nike ou Marc&spincer, n’ont aucun interet de vouloir profaner le non d’Allah , et les attardés de la civilisation detectent le nom d’Allah dans tout sauf dans la raison !
    incroyable la regression des musulmans

  8. Faudrait savoir : Nike qui commercialise aussi des hijeb Nike sport serait devenu islamophobe avec cette nouvelle paire de chaussure ?

    Sinon j’ai une idée pour les crétins qui voient des complots ou de l’islamophobie un peu partout : déposer un brevet  «  الله  » (Allah). Ils gagneront ensuite des procès et des pécunes !

  9. C est difficile de fonder cette accusation pour 2 raisons.
    auourd hui toutes les multinationales sont soucieuses que d une chose, le chiffre d affaires , le vrai dieu.
    Ce qui implique d être conciliant avec toutes les religions, ce qui est le cas ( halal à toutes les sauces …)

    Seconde raisons les états unis sont majoritairement très croyants, donc ca ne tient pas la route d écorcher le nom de dieu (même en arabe), ce qui risque aussi d offenser une majorité de citoyens ( clients), donc un bon commercial dira que c est pas bon pour les affaires.

Publicité

Algérie: des jeunes lancent un appel pour le changement qui “passe par des ruptures inévitables”

New York : les deux sœurs saoudiennes, retrouvées sans vie en octobre, se sont “suicidées par noyade”