in

Noyade du petit Anas: la maman voilée affirme “qu’on ne l’a pas autorisée à être plus près de son fils”

La Dépêche du Midi évoque aujourd'hui  le drame du petit Anas, 5 ans, retrouvé noyé, samedi, à la piscine municipale du parc des sports de Toulouse (piscine Nakache). Dans un entretien accordé à ce quotidien, Nora, la mère estime "qu'elle n' a pas été  autorisée à être plus proche pour le surveiller dans l’eau".  Est-ce parce qu'elle porte le voile?
Dans ce même entretien, elle relate  les circonstances du décès de son petit garçon:  "Je me suis rendue à la piscine avec Anas, son frère de 7 ans et un cousin. Peu avant 16 heures, Anas, qui mesure environ 1 mètre, était dans l’eau avec son frère et son cousin. Je n’avais pas accès au bassin ni à ses abords en raison de ma tenue vestimentaire. (NDLR : Nora portait le hijab, un voile laissant apparaître le visage et une tunique. Le règlement stipule que pour des raisons d’hygiène toute tenue vestimentaire n’est pas autorisée au bord du bassin.) Je ne conteste pas le règlement puisqu’il faut être en maillot pour avoir accès au bassin. Mais j’étais à environ 20 mètres de mon fils pour le surveiller. Soudain, j’ai entendu les enfants crier. Ils avaient repéré Anas au fond de l’eau. Un homme l’a remonté à la surface, les maîtres nageurs et la sécurité sont intervenus. (…) Pourquoi ne m’a-t-on pas autorisée à être plus proche pour le surveiller dans l’eau ? Il aurait fallu que je sois au moins à deux mètres de lui… Cela aurait été plus facile d’intervenir. Anas, se faisait une joie d’aller à la piscine. Il n’y avait jamais été auparavant."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une société de Dubaï lance le premier vin mousseux « halal » au monde

La violente agression du député britannique pro-palestinien G. Galloway a été filmée (vidéo)