in ,

Norvège: en réponse à un islamophobe qui a brûlé un Coran, trois associations musulmanes vont distribuer 10 000 exemplaires du Livre sacré

Plus de deux semaines après l’odieux autodafé d’un exemplaire du Noble Coran à Kristiansand, en Norvège, auquel s’est livré Lars Thorsen, un ultra-nationaliste norvégien en croisade contre l’islam, mettant ses menaces à exécution sur la place publique, son acte hautement inflammable a échoué à atteindre son objectif : il n’a pas embrasé les esprits.

La nouvelle provocation infâme du leader de Stop Islamization of Norway, qui avait réussi à tromper la vigilance de la police, a certes suscité un immense émoi à l’échelle nationale et profondément outragé la communauté musulmane, sa cible prioritaire. Elle a même provoqué de violents remous au Pakistan, d’où sont originaires un grand nombre d’immigrés musulmans sur le sol norvégien, et de vives tensions diplomatiques entre Islamabad et Oslo.

Lars Thorsen, ce dangereux pyromane de la paix sociale, a dû certainement jubiler à l’idée d’être l’étincelle qui aura contribué à ce que le torchon brûle entre les deux pays. En effet, le ministère pakistanais des Affaires étrangères a aussitôt convoqué l’ambassadeur de Norvège « pour lui faire part de la profonde inquiétude de son gouvernement et du peuple pakistanais », tandis que le ministre des Affaires religieuses, Noor-Ul-Haq Qadri, n’avait pas de mots assez forts pour condamner « la profanation intolérable du Saint Coran en Norvège ».

Mais plus de deux semaines après avoir tenté de mettre le feu aux poudres chez lui, au pays des fjords, cet islamophobe assoiffé de vengeance doit se rendre à l’évidence : l’acte éminemment sacrilège qu’il a commis à dessein a fait l’effet d’un pétard mouillé…

Loin de tomber dans son piège béant, les trois organisations musulmanes phares de Norvège lancent aujourd’hui une contre-offensive concertée, qui se veut être leur plus belle réponse à l’infernale spirale de la haine et de la violence : celle qui s’éclaire à la lueur de la Connaissance et brille à travers les ténèbres de l’ignorance.

Publicité
                                Hamza Ansari

Elles ont décidé de distribuer gratuitement, sur plusieurs stands dressés à Oslo, la capitale, et à Bergen, la deuxième ville du pays, plus de 10 000 exemplaires du Noble Coran à leurs concitoyens norvégiens, afin de leur faire découvrir le vrai visage de l’islam.

« Je crois que beaucoup de gens sont curieux de savoir ce que contient et enseigne véritablement le Coran. Nous espérons que ce projet contribuera à démystifier le contenu du Coran et à créer les conditions d’un dialogue riche et constructif avec l’ensemble de nos concitoyens », a déclaré Hamza Ansari, membre du conseil d’administration de la mosquée pakistanaise Minhaj-ul-Coran à Oslo, en affichant une belle sérénité.

De son côté, l’Association de la littérature islamique a insisté sur l’importance de réhabiliter l’islam aux yeux de tous, en montrant à quel point « c’est la religion du savoir, mais aussi de la fraternité, de la compassion, de l’altruisme et de la solidarité, à même de lutter efficacement contre la haine et le racisme ».

Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. La distribution de Bible gratuites est du prosélytisme religieux…une propagande odieuse mais tolérée. IDEM pour le Coran qui condamne les mécréants à l’enfer dans des centaines de versets. PROPAGANDE religieuse.

  2. Ce n’est pas en brulant le coran qu’on arrive à l’extraire du cerveau des gens.
    Le coran reste la seule information que même le temps n’a pas pu modifié.
    Meme si toute l’humanité sort de l’islam, cela ne change rien, le coran restera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Comments

0 comments

Publicité

Les Nations Unies affirment que l’occupation israélienne coûte 48 milliards de dollars à l’économie palestinienne

Algérie : Les enjeux cachés d’une élection controversée