in

Muhterem Aras, la première femme musulmane à prendre les rênes d’un Parlement allemand

Plébiscitée par 96 parlementaires et battant à plate couture son rival issu des rangs du parti anti-immigration, l’Allemande d’origine turque Muhterem Aras vient d’écrire un nouveau chapitre de l’histoire politique d’Outre-Rhin, en devenant la première femme musulmane élue présidente du Parlement du Bade-Württemberg.

Ovationnée par tout un hémicycle, exception faite du parti nationaliste et xénophobe « Une Alternative pour l’Allemagne » qui a eu la défaite amère et revancharde, le visage féminin du centre névralgique du pouvoir, au cœur du troisième land d’Allemagne, s’est réjouie de cette « étape historique » à bien des égards, et notamment pour son propre camp des Verts qui remporte là une victoire éclatante.

A 50 ans, Muhterem Aras, cette écolo dans l’âme née en Turquie et engagée en politique dès 1992, en tant que conseillère municipale siégeant sous les couleurs des Verts, peut mesurer le long chemin parcouru depuis son arrivée en famille dans une ville située à proximité de Stuttgart, alors qu’elle était enfant.

« Ma victoire envoie un message fort : celui de l’ouverture, de la tolérance, de l’intégration réussie », a-t-elle déclaré en laissant éclater sa joie à l’annonce de son véritable triomphe, pleinement consciente de faire désormais figure d’exemple pour son  parcours méritoire, jalonné de difficultés mais aussi de succès, forte d'un diplôme d’économie qui lui a permis de prendre son envol au sein de son propre cabinet de conseil fiscal.

Elle fait mentir superbement la légion de Cassandre, d’extrémistes de droite, voire de nazillons et autres sondages anxiogènes qui, à force d’alimenter l’idée selon laquelle l’islam est insoluble dans la démocratie allemande, finissent par l’enraciner dans les esprits les plus impressionnables, Muhterem Aras s’apprête, non sans fierté et émotion, à prendre les rênes du Parlement de Bade-Württemberg avec le large assentiment de ses pairs.

  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

P. Durand : “L’Etat d’Israël jouit d’une impunité internationale “

Kamel Daoud: Cologne, contre-enquête