in

Ms Marvel vs Pamela Geller, ou quand la super-héroïne musulmane de BD se dresse contre l’islamophobie

Ses pouvoirs surnaturels, comme seule la BD fantastique peut en créer, qui ont fait d’elle Ms Marvel, la première super-héroïne musulmane tout droit sortie du monde imaginaire de Marvel Comics, l’un des fleurons américains de l’édition de bandes dessinées, parviendront-ils à rompre le maléfice des campagnes islamophobes orchestrées par Pamela Geller, la sorcière bien en chair et en os, botoxée et pro-sioniste, qui ne descend plus de son balai malfaisant ?

Ms Marvel, alias Kamela Kahn, vs Pamela Geller, ou le combat du bien contre le mal sur des bus de San Francisco qui affichent la couleur de leur parti pris, telle est la nouvelle aventure, moins fabuleuse que criante de réalisme, dans laquelle la jeune américaine d’origine Pakistanaise, née sous le coup de crayon des studios Marvel, entraîne la célèbre cité californienne en riposte à la nouvelle offensive anti-islam lancée par son ennemie jurée.

"La liberté d’expression n’est pas une licence pour répandre la haine. Stop à la haine." Le slogan percutant de la contre-attaque, personnifiée par l’icône des sagas extraordinaires, a été conçu par des citoyens révulsés qui tentent d'effacer les accroches calomnieuses recouvrant plus d’une cinquantaine de bus et signées de l’association proche de Geller "Initiative américaine de défense de la liberté" (ADFI), ainsi que l'association ravageuse entre islam et nazisme que cette dernière s’évertue à répandre sur tout le territoire national pour mieux l’enraciner dans les esprits.

Fort heureusement, l’écrasante majorité des habitants de San Francisco, sensible à leur action, se dit scandalisée par la propagande hautement délétère qui pollue actuellement son champ de vision, préférant de loin la vue de Ms Marvel qui a fière allure en redresseuse de torts, se dressant contre la haine et mettant Pamela Geller KO debout…

De son côté, l’influente association des relations américano-islamiques (CAIR) a usé de tous ses pouvoirs pour discréditer la pasionaria islamophobe, en proposant d’offrir des exemplaires du Saint Coran à toute personne qui souhaite vérifier le caractère fallacieux de sa énième campagne de dénigrement. Gageons que face aux mensonges éhontés, le charme de sa tyrannie, aussi envoûtant soit-il, devrait cesser d'opérer.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Geneviève de Fontenay emmène ses Miss au McDo “pour éviter les djihadistes” (vidéo)

Arabie Saoudite : Un royaume en plein désarroi, en pleine convulsion