in

Morano peut dire adieu à son investiture pour les régionales !

Arc-boutée sur ses positions anti-républicaines indéfendables et en dépit du sursis d’une journée accordé par son mentor Sarkozy, Nadine Morano, la grosse épine dans le pied des « Républicains » pour les régionales, a sérieusement perdu de son piquant, puisque le couperet de la sanction interne est enfin tombé sur elle. Exit la députée européenne tapageuse et populiste, multirécidiviste des bourdes ineptes et des débordements langagiers racistes, qui peut dire triplement adieu à ses ambitions régionales, à la Meurthe-et-Moselle et surtout à son investiture dans ce département !!

La lettre d’excuses exigée par son maître à penser, un peu trop magnanime, pour lui éviter une éviction cuisante et vexatoire mais sacrément bien méritée, a été attendue vainement, tout au long de ce mercredi décisif, par la commission nationale d’investiture de son parti.  Un conseil de discipline qui lui a infligé un carton rouge et l'a renvoyée vers les vestiaires de la honte à l'unanimité…

Morano qui, égale à elle-même, faisait hier son dernier baroud d’honneur devant les caméras, fanfaronnant à l’issue d’une explication interne musclée, ne manquera certes pas au débat public, ni à la Meurthe-et-Moselle qui ne s’en portera que mieux ou pas plus mal en tout cas…

On l’aura compris, Sarkozy n’a pas pu se résoudre à franchir un autre palier en excluant de son parti sa plus fervente zélatrice et tonitruante aboyeuse en chef. De là à en déduire que la démagogie de caniveau de Morano a encore de beaux jours devant elle d’ici à 2017, il n’y a qu’un pas… qui conduit au bord du gouffre…

 

 

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mélenchon accuse BFM TV de privilégier les questions liées à l’Islam et à l’immigration plutôt que les questions sociales

Régis Debray : “Soyons un peu patients avec l’islam” (vidéo)