in

Moncef Slaoui, l’homme qui cherche un vaccin pour Donald Trump

Moncef Slaoui est l’ homme qui cherche un vaccin contre le COVID – 19 pour Donald Trump . Ce belgo-marocain a été nommé par le président américain.  Alors qui est Moncef Slaoui ?

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. @cornichon. Lâchez vous tant qu’il vous plaira. Je mets les voiles au moins pour un bout de temps. J’en ai fini de faire le jeu de Oumma. Bye

    • Ah oui, Zeiro, entre nous ça reste confidentiel, quel sera ton prochain pseudo. Ou bien aurais-tu trouvé un job par hasard? Va rejoindre Michel Onfray, peut-être il y a des choses à faire pour des gens de ta sensibilité, peut-être que ça dépassera le stade de la revue, je ne sais. Tu te faisais rare, déjà. Bon ben, bon vent alors. Qu’à chacun soit rendu selon son dû.

      Croissant de lune.

      • Oui absolument si Onfray ouvre un forum ça sera ma prochaine destination. J’ai atteint mon objectif ici comme sur le site précédent d’ailleurs. Allez bon vent à toi aussi cornichon ! Je sais que je vais te manquer.

  2. Salam, ah bon, moi qui croyait à lire Nour-Eddine Boukrouh que l’Islamité ou l’Arabo-Islamité est incompattible par escence et nature avec l’effort scientifique et médical? Me voilà rassuré, donc je fais pas partie indéfiniment des perdants, peut-être des gagnants de demain, qui sait? Alors que voulait dire Nour-Eddine Boukrouh, c’est son propre échec aux affaires qui le dérange, il partage ses aigreurs d’estomac auxquelles il essaie de trouver une cause autre que sa propre insuffisance?

    Bon, maintenant ça veut pas dire qu’il trouvera avec son équipe un vaccin exact pour cette épidémie, je lui suggèrerais d’élargir le champ et de chercher une vaccination générale contre la famille corona plutôt qu’un vaccin spécifique. Et j’espère enfin je suis sûr qu’il ne fait pas que chercher un vaccin très hypothétique, il a sûrement d’autres fers au feu. Maintenant, pour améliorer la santé publique en Amérique, ce n’est pas qu’affaire de biologistes et de chercheurs, il y a d’autres soucis, il pourrait en toucher deux mots à Donald Trump mais j’ai des doutes qu’on puisse lui faire entendre raison.

    Croissant de lune.

  3. C’est pas parce que c’est un marocain ou un musulman qu’il a raison de travailler pour Big Pharma, d’autant plus que les vaccins sont inutiles.
    C’est pas parce que c’est un musulman qui veut m’empoisonner que je vais me laisser faire.
    Les gens sont vraiment devenus des moutons…..

    • @Samira

      Les vaccins ne sont inutiles que sur les sites conspirationnistes, sectaires, ou religieux ultra. Ailleurs, dans le monde normal; ils ont fait leurs preuves. Ils ont permis d’éradiquer des maladies mortelles comme la variole, la tuberculose, ou même la rougeole (j’ai failli en mourir étant jeune).
      La propagande anti-vaccins a déja causé des dizaines de milliers de morts.
      Si le virus du Covid vient à muter, comme l’a fait celui de la Grippe Espagnole, la pandémie fera des dizaines de millions de morts. Je ne saurais donc trop vous conseiller de vous informer avant de renoncer au vaccin qui vous sauvera la vie. Car le Tout Puissant ne vous protégera pas plus qu’il n’a protégé les évangéliques alsaciens. Autant que j’aie compris, Dieu protège plutôt les gens prudents. Je ne peux que l’approuver.
      Enfin, peu importe que ce chercheur soit musulman. Et peu importe qui l’emploie. Ce qui importe vraiment, c’est la mise au point du vaccin avant la deuxième vague. La recherche avance très vite, mais la pandémie aussi. Elle va bientôt toucher l’Afrique, et nous revenir inéluctablement.
      Rappel: On n’a aucun traitement validé, du moins, aujourd’hui.
      Concevoir un vaccin est beaucoup plus facile que mettre au point un antiviral. C’est d’ailleurs déja fait(pour le vaccin). Bref, on aura un produit commercialisable dans un an. Prions Dieu (…) pour que la réplique n’ait pas lieu en Octobre.
      Relisez les livres d’histoire, et, plus particulièrement, ceux qui traitent de la Grippe Espagnole. Assez bizarrement, on navigue dans le remake de deux catastrophes: Celle de 1918, et celle de 29.
      Bref.
      Bonne année!

      • Mais Patrice, pourquoi y aurait-il une réplique hein? Avez-vous des dons de divination pour l’affirmer? Si on s’en tient aux précédentes épidémies virales de la famille des corona, le réservoir premier étant animal, il n’y eut pas de répliques. L’évocation de la deuxième vague de grippe dite Espagnole, sans qu’on sache du tout si c’est une réplique ou une autre épidémie éventuellement à corona selon certains auteurs, c’est de l’évocation pas scientifique, je vous croyais plus rigoureux que ça, mais vous donnez dans les facilités médiatiques. Pourquoi allez, juste une question, en supposant qu’il y ait réplique de l’actuelle épidémie ou une nouvelle épidémie gripale ou à corona, pourquoi ferait-elle beaucoup moins de victimes, Patrice? S’agissant des vaccins anti-viraux je regrette mais ils ne sont pas fiables comme ceux que vous citez, justement si le virus mute ça rend le vaccin plus difficile et moins pertinent, non? Surtout que les gens prennent les vaccins pour une protection totale comme c’est à peu près le cas des vaccins anti-bactériens, or, c’est pas comparable. Pourquoi malgré des miliards dépensés l’épidémie à corona de 2002-2003 est restée sans vaccin à ce jour? Y en eut-il un il serait sans pertinence puisque l’épidémie s’en est allé et reviendra on ne sait pas quand, peut-être jamais. Toujours pas de vaccin contre le SIDA depuis des décennies! Pour celui-là, ce sont bien des traitements anti-viraux ou des traitements repositionnés qui contiennent la maladie à grands frais à un niveau de handicap viable. Ah, c’est parce que la sœur n’aime pas l’idéologie du tout vaccin et elle a raison, c’est pour ça que vous sortez du sommeil, c’est donc pas les épidémies qui vous dérangent, mais le, le, le com-plot-tis-me, c’est vrai ou c’est pas vrai? Et pourquoi le complottisme ou ce que vous nommez tel vous dérange à ce point? Essayez de m’expliquer ça à moi si vous avez autre chose que des sentiments et des impressions. Votre Michel Onfray, alors on en est où maintenant? Votre Onfray s’est Zémourisé sans y croire, ça montre bien sa morale très élastique, comme la vôtre d’ailleurs. Allez le rejoindre et signez pour sa revue du mouvement populaire comme ça vous participerez à écluser la vraie révolte via la parole de révolte elle-même déviée et polluée. Un anti-système supposé faire trembler la terre qui est invité dans tous les grands médias en plus de sa popularité parmi les gogos de la sphère internautique. Foutez la paix à Samira, croisons le fer entre hommes.

        Croissant de lune.

    • exactement!
      Il pourrait mettre ses compétences au service de l’humanité et des plus déminus comme le font d’autres medecins comme des chirurgiens ophtalmo. qui opèrent de la cataracte pour rien et dans des endroits inaccésibles …
      Il y a toujours des moyens de servir l’humanité et surtout quand on a des moyens considérables comme ce monsieur Slaoui. Il suffit de le vouloir

    • vous êtes vraiment malades.

      Les vaccins sont inutiles ?

      Allez vous faire vacciner contre la connerie …

      Premièrement, avez-vous été vacciné quand vous étiez petit ? –> je suppose que oui et je suis sûr que vous en êtes pas mort.

      Deuxièmement, ces accusations d’empoisonnement reposent sur quoi ?

      Complètement d’accord avec Patrice “les vaccins ont permis d’éradiquer des maladies mortelles comme la variole, la tuberculose, ou même la rougeole”

      J’espère qu’il y aura un vaccin contre le coronavirus, et j’espère que vous ne vous ferez pas vacciner et on verra qui sera dans une gêne (voir mort) à cause de ces stupidité conspirationnistes.

      L’ignorance tue…

  4. Les exemples tels que Slaoui sont très très nombreux.
    Honte et toute la honte sur nos dictatures;
    elles nous déshonorent plutôt que dire Slaoui nous honore.
    Lui, malgré le talon qu’il a, est dans une firme pharmaceutique qui ne doit pas avoir plus d’éthique que les autres…
    Quand les ricains – pragmatiques qu’ils sont- le présentent, d’autres préferent Jamel De Bouse.
    Chacun ses goûts

    • Ils ne sont pas « obligés ». Ils le font par opportunisme et carriérisme, ce qui n’est pas un crime. Mais les Slaoui et consort font partie de la même élite mondialisée de plus en plus détestée en France. On ne peut jouer aux anti capitalistes et promouvoir en même ce type d’immigration. Que les cerveaux restent dans leur pays et ils feront la révolution avec leur peuple pour le développer. En attendant, leur départ l’affaiblissent. Les pro migrants sont aussi les pires ennemis du multi latéralisme et les meilleurs sbires des capitalistes sans scrupule qui exploitent les étrangers non qualifiés tout en cassant les salaires des autochtones pour créer une main d’œuvre corvéable à merci. Et les ONG, gavées de subventions, sont devenues un business qui n’est pas loin de s’apparenter à celui de négrier moderne. On n’aide pas les gens à quitter leur pays mais à y rester car le déracinement n’est pas un idéal en soi.

      • On sait que vous n’aimez pas l’immigration, pas besoin de tourner autour du pot. Après lier l’immigration à la lutte contre le capitalisme, c’est une vieille antienne du social nationalisme. Or si l’immigration peut être au service du capitalisme, ce n’est pas toujours le cas. Marx a émigrer, Anah Arendt, Simone Weil également, j’en passe et des meilleurs.
        Concernant les salaires, pendant les 30 glorieuses avec des syndicats forts l’immigration n’a pas fait baisser les salaires.
        L’immigration c’est comme beaucoup de choses, elle peut servir le capitalisme, le colonialisme mais aussi être un vecteur d’humanisme formidable.

        • Vous prenez donc l’exemple de 3 juifs européens. Une française qui émigre en Angleterre, deux allemands dont l’un émigre en France et l’autre aux États Unis. Prenons donc celle qui quitte la France (Weil) et celui qui y arrive (Marx). L’une parle de la misère liée au déracinement et l’autre évoque l’utilisation de l’immigration pour diviser la classe ouvrière, faire jouer la concurrence de tous contre tous, peser à la baisse sur les salaires.

          Mais citons un extrait du Capital :
          « A mesure qu’il [le progrès industriel] développe les pouvoirs productifs du travail et fait donc tirer plus de produits de moins de travail, le système capitaliste développe aussi les moyens de tirer plus de travail du salarié, soit en prolongeant sa journée, soit en rendant son labeur plus intense, ou encore d’augmenter en apparence le nombre des travailleurs employés en remplaçant une force supérieure et plus chère par plusieurs forces inférieures et à bon marché, l’homme par la femme, l’adulte par l’adolescent et l’enfant, un yankee par trois Chinois. Voilà autant de méthodes pour diminuer la demande de travail et en rendre l’offre surabondante, en un mot, pour fabriquer des surnuméraires.
          L’excès de travail imposé à la fraction de la classe salariée qui se trouve en service actif grossit les rangs de la réserve et en augmentant la pression que la concurrence de la dernière exerce sur la première, force celle-ci à subir plus docilement les ordres du capital. »

          En somme vous me citez des migrants qui disent la même chose que moi. La vérité, c’est que vous êtes inconsistant parce que vous vous rangez derrière une idéologie sur la base de vos affects et pas du raisonnement.

          Autre exemple. Vous parlez aussi de « vecteur d’humanisme formidable ». Mais l’humanisme ne peut venir que de la terre d’accueil vis-à-vis de celui qui se déracine pour trouver mieux, en fuyant la misère ou la guerre, le cas échéant. Car même s’il peut être instrumentalisé, il ne fait pas une fleur au pays d’accueil en y venant. Il y vient pour gagner quelque chose. Et quand il y reste c’est qu’il y a trouvé son compte peut-être pas comme il l’imaginait. Pourtant quand il s’agit de la France vous mettez systématiquement en avant son racisme.

          Ce que vous dites au final ne fait pas grand sens pour moi. On ne fait malheureusement pas de la pensée avec de bons sentiments. Et je dirais aussi que l’enfer est pavé de bonnes intentions. C’est ainsi que la gauche en est venu à faire plus de mal que de bien et ce, de manière constante.

          • Et mon Zeiro n’a encore rien récolté, ça manque de bras partout dans l’agriculture mais non, le métis parfait fils de migrant comme il se donne à être ne cueille pas les fraises qu’il mange. Pourquoi les agriculteurs Français y compris ceux du midi préfèrent autre que la main d’oeuvre de longue souche autochtone? Mieux, dans l’industrie manufacturière c’est la même chose, dans ce qu’il en reste et il en restera justement dans l’agro-alimentaire, des cadres, des agents de maîtrise disent préférer la main d’oeuvre pas Française, alors qu’est-ce qui se passe hein? Essayez de nous inventer une théorie pour voire si elle est bonne. Peut-être et c’est mon avis, qu’au-delà d’un certain seuil de longue prospérité et sécurité, l’endurance au travail et dans la vie se perd et il faut bel et bien y supléer, ceux qui ne supportent plus trop le travail et se prennent aisément des TMS et fibromyalgies, des dépressions et j’en passe, ce sont souvent les mêmes qui ne veulent plus d’enfants, ou bien ça divorce à tout va, ou bien ça a des problèmes inextricables, peut-être qu’un travail d’intérêt général un peu contraint aux champs avec exigence d’un minimum de rythme d’exécution et sans l’écoute permanente des moindres plaintes, permettrait de la méditation saine et qui sait de la guérison à tous ces gens, curieux qu’on n’ait pas pensé à y commettre d’office les intermittents du spectacle revendicatifs. Zeiro a des explications à tout ça ou pas? Si les choses sont comme je le crois et donc que la prospérité prolongée crée ce besoin de régénération, alors on voit que l’immigration jusqu’à un certain point est le bon remède. Il en fut ainsi depuis toujours d’ailleurs, sauf qu’autrefois c’était des invasions, alors qu’aujourd’hui ce sont oui, effectivement de l’invasion désirée, un processus naturel il semble, non? L’avantage c’est qu’en plus ça peut se régler, se contrôler, l’accueil lui-même fournissant à certains le goût de vivre et le sens de la vie qui commençait à leur manquer, parce que c’est comme ça, quand on a gagné sa vie on commence à la perdre. On la regagne en la partageant. Sinon donc à en croire Zeiro, l’ouvrier Occidental sans immigration qui le concurrence eut bénéficié de salaires et conditions sans cesse plus élevées, c’est ça? Que Zeiro n’aille pas croire que dans les usines d’agro-alimentaires ou autres encore manufacturières où il y a nombre significatif de travailleurs immigrés ou d’origine étrangère récente, que Zeiro n’aille pas croire à un antagonisme permanent entre les différentes populations qui y travaillent, ça cohabite mieux que dans certaines start-up, pas ou peu d’hostilité inter-ethnique mais au contraire une réalité de vosinage et métissage importante, c’est pas comme croit Zemmour, ou comme il voudrait croire étant hors-sol et ne connaissant rien au vrai monde ouvrier Français. Même le vote Frontiste dont on parle ne traduit pas tant le racialisme que l’absence de formations de gauche suffisamment résolue, ce qui perd la gauche c’est sa modération, son aptitude à arrondir les angles, son défaitisme quoi. Méditations du Croissant de lune.

          • Ok Z, comme à votre habitude, vous ne prenez en compte qu’une partie du post envoyé, vous utilisez des textes de manière anachonique et non contextualisée pour servir votre pensée nauséabonde, la société à l’époque de Marx est loin d’être la société actuelle mais bon peut être qu’en bon marxiste vous estimez que ses analyses sont intemporelles.
            Marx aurait il dit la même chose sur l’immigration aujourd’hui ?j’en doute, Il aurait sans doute dénoncé les délocalisations, la mondialisation dérégulée, le caractère prédateur du capitalisme (ressources humaines, naturelles), l’accumulation des richesses, les inégalités, le néo impérialisme/colonialisme mais l’immigration aurait été pour lui un micro problème ou une conséquence de ce qui est cité ci-dessus.
            Quant au fait qu’ils soient juifs, quel est le problème, vous n’aimez pas les juifs européens ou au contraire valent ils mieux que les africains qui migrent vers l’Europe ?
            Pour finir, deux choses :
            1/ à vous lire, je me dis que si vous étiez né musulman, vous auriez fait un excellent précheur Wahabite, incapable de vous détacher de vos névroses identitaires et de votre angoisse d’être supplanté par d’autres.
            2/ Vous semblez mépriser les “bien pensant”, les bon sentiments à l’instar de choniqueurs dont j tairai le nom, j’assume et je préfère largement faire partie des bien pensants que des mal pensants tout aussi tributaires de leurs affects pour raisonner que les bien pensants mais dont les conséquences de leurs raisonnements sont la “fitna” , la guerre des identités, et la défiance perpetuelle, en somme les conditions du délitement social et de la guerre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Covid-19 : le Conseil d’État ordonne de lever l’interdiction de réunion dans les lieux de culte

Des agents de sécurité d’un hôpital israélien tuent un Palestinien épileptique