in

Mobilisation contre le “coup de force” du président Kaïs Saïed

Plus d’un millier de personnes protestaient, dimanche 14 novembre, à Tunis, contre la concentration des pouvoirs aux mains du président, Kaïs Saïed.

Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. Plus d’un millier c’est peu et beaucoup à la fois. Ce n’est qu’un début de réaction d’une partie, la mieux informée d’un peuple surpris et trahi.C’est peu parce que ça semble ne pas suffire à changer le cours des choses. C’est beaucoup si on tient compte des risques de répression policiaro-militaire dont le rebel s’est vanté stupidement, à laquelle il faut joindre la répression éventuellement populaire, oui, la répression d’une populace stupide qui a trop scandé le nom de son héros et qui ne veut pas s’apercevoir que sa gloire est éphémère.

    Croissant de lune.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Seif al-Islam Kadhafi candidat surprise à la présidentielle en Libye

Réponse à l’article de Bruno Guigue “Impérialisme et anti-impérialisme”