in

Michel Onfray banalise la haine de l’islam à tous les micros

Avec la régularité d’un métronome et la violence verbale qu’il a l’aplomb d’imputer à l’islam, Michel Onfray, l’exégète auto-proclamé du Coran, a encore sonné la charge contre sa bête noire mais aussi poule aux œufs d’or, en livrant un énième réquisitoire implacable contre le Livre Saint, source d’une médiatisation garantie et d’une rentabilité assurée.

Sans en changer la moindre inflexion, Michel Onfray, le Cassandre islamophobe très en vogue de la philosophie, donne à entendre une antienne lancinante qui banalise la haine de l’islam partout où il se répand, sous couvert d’une intellectualisation spécieuse.

De quel côté étaient le prosélytisme, la mauvaise foi et la dangerosité sur le plateau d’Arte quand Michel Onfray a tenté une fois encore de formater les esprits en ressassant sa diatribe redoutable ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enrico Macias invité vedette de l’ambassade du Qatar en France

La sous-culture des “Croisés” islamophobes gangrène les rangs de l’armée américaine