in ,

Mesut Özil finance des centaines de repas gratuits pour les enfants défavorisés de Londres

Alors que l’Angleterre se verrouille à nouveau face à un virus qui continue de frapper violemment à ses portes, la grandeur d’âme de Mesut Özil constitue le meilleur rempart contre la pauvreté, et les premiers assauts de l’hiver qui la rendent plus cruelle encore.

« Aucun enfant ne devrait avoir faim. C’est la chose la plus importante et là où je pourrai aider, je le ferai». Telle est la devise que la star du football turc a gravée dans son cœur, mais aussi sur la bannière de l’humanisme de l’islam qu’elle brandit haut en toute saison, qu’il pleuve ou qu’il vente.

Sous le cri de ralliement « Des repas sains pour les enfants devraient être un acquis et non un privilège », le milieu de terrain d’Arsenal démontre à merveille, s’il en était encore besoin, qu’il n’a pas seulement de l’or au bout des pieds… La générosité faite homme, il est devenu à la fois le précieux mécène et la figure de proue d’une grande campagne de distribution de repas gratuits (1 400 par jour) dans les écoles défavorisées du nord de Londres.

Publicité
Publicité
Publicité

« Il faut vraiment s’assurer que les aliments soient sains, nutritifs et copieux. Nous utilisons donc les meilleures pâtes biologiques que mon ami Alberto Franceschi nous a envoyées d’Italie », s’est félicité Mezut Özil.

Dans ces quartiers londoniens miséreux, doublement menacés par la rigueur hivernale et la recrudescence du coronavirus, la seule évocation du nom de l’ange gardien qui veille sur l’enfance en danger et les familles paupérisées illumine les regards. Tous les yeux, des petits comme des grands, brillent d’une lueur inhabituelle dès lors que leur célèbre bienfaiteur est cité en exemple, loué pour sa prodigieuse prodigalité ou que sa venue imminente est annoncée, comme ce fut le cas récemment à Brent, Burnt Oak et Edgware.

Une fois qu’il a déchaussé les crampons, c’est sur un autre terrain, bien moins luxuriant que les vertes pelouses du sport roi, que Mezut Özil donne le meilleur de lui-même. Sous le maillot du virtuose du football bat le cœur d’un musulman pieux et engagé, que les puissantes paroles du prophète Muhammad (saws) sur le devoir de charité et de solidarité inspirent fortement, et à chaque instant.

Publicité
Publicité
Publicité

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Toussaint : des musulmans assistent à la messe par solidarité pour les catholiques

Autriche : trois morts et 15 blessés à Vienne dans une attaque terroriste