in

Maroc: Au Rif, un calme précaire

A Al-Hoceïma, la saison touristique a démarré. Cette ville portuaire du nord du Maroc a retrouvé ses visiteurs et ses activités estivales. Dans cette province du Rif, la plus densément peuplée du Maroc mais aussi l’une des plus pauvres, un vent de révolte a pourtant soufflé pendant des mois. Et si les escouades de policiers sont un peu plus discrètes depuis une semaine, les forces de l’ordre ne sont jamais loin.

3 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Ca va mieux. Pourquoi chercher du négatif ? L’article aurait pu s’appeler le calme est de retour à Al hoceima. “point final” espérerons que ça dure et que tout le monde soient satisfait, que tout le monde vivent en PAIX. Franchement j’ai l’impression que vous attendez que ça explose la-bas, Article inutile.

  2. Dommage pour ceux et celles qui espéraient une révolution et voir le Maroc à sang et à feu ! Ce n’est pas demain la veille que vous aurez ce plaisir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une première mondiale : le Coran numérique présenté à Mascate (Oman)

Le Prophète et la féminité : Rayons de Lumière