in

Maroc : la présence d’un responsable israélien au congrès du PJD déclenche l’indignation

Qualifiée «d’erreur» pour le moins malencontreuse, la présence d’Ofer Bronchtein, ex-conseiller de l’ancien Premier ministre israélien, Yitzhak Rabin, et actuel président du Forum pour la paix, au 7ème congrès du parti de la Lampe, provoque une onde de choc de très forte magnitude au sein du Parti de la Justice et du Développement (PJD) au pouvoir au Maroc

Ebranlé en son sein par la venue incongrue d’Ofer Bronchtein, le PJD fait face à une violente bronca interne, qui mêle l’indignation de ses militants à la colère du comité exécutif du Mouvement Unicité et Réforme  (MUR), dépendant du PJD, lequel dénonce une «intrusion sioniste», accusant le parti de «normalisation», et exigeant explications et excuses publiques sur-le-champ pour une telle offense.

Devant des démissions qui s’enchaînent et des rangs qui sont en train de se clairsemer en signe de la plus véhémente protestation, la direction du PJD s’est lancée dans une vaine tentative de justification.

Quel critère a-t-il bien pu présider au choix de convier un hôte aussi indésirable, aux airs d’intrus ? La question demeure en suspens, car ce n’est pas l’explication d’Abdellah Bouanou, l’un des dirigeants du parti, qui se réfugie derrière l’alibi facile de «l’erreur», qui apaisera les esprits. Accédant à la pressante demande générale, ce dernier plaide pour que des excuses publiques soient présentées aux peuples marocain et palestinien, assorties de sanctions à l'encontre des artisans bien mal inspirés de cette grossière «erreur»… de casting.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un couple parisien lance un concept de restauration-cuisine unique en son genre

Egypte : «Mariya», la première chaîne 100% voile intégral