in

Maroc : Al Hoceima un an après

C’était il y a un an. Dans la ville d’Al Hoceima au nord du Maroc, Mouhcine Fikri, un vendeur de poisson, meurt broyé dans une benne à ordures en tentant de s’opposer à la saisie de sas marchandise par la police. Le drame provoque une onde de choc. S’en suivent de nombreuses manifestations populaires, des vagues d’arrestations et des revendications qui prennent la forme d’un mouvement social baptisé “Hirak”.

Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. des mesurettes pour donner l’impression de … ça faisait de longs mois sans bouger le petit doigt ( occupé à ses affaires). On en a tué en prison, personne n’en parle, les responsables mafieux, il n’y a rien qu’eux . Limoger 4 sans rendre des comptes c’est encore se foutre de la situation d’un peuple qui a toujours peur et préfère appliquer la parole assassine ” aucune oreille n’a entendu, aucun oeil n’a vu et par conséquent on n’a rien sur le coeur”

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Face à deux plaintes pour “viol”, Tariq Ramadan sort du silence

L’élu Ian Brossat porte plainte contre Riposte Laïque suite à un article appelant à la violence à son encontre