in

Marion Maréchal-Le Pen s’indigne contre l’enseignement de la langue arabe

La relève populiste et cynique est assurée dans la dynastie Le Pen ! Alors que Marine, la grande prêtresse du nationalisme revanchard n’a pas encore parachevé sa « révolution Bleu Marine », sa nièce néophyte, bombardée députée à 22 ans grâce au précieux coup de pouce familial qui l’a parachutée dans une ville acquise au FN, Carpentras, s’est indignée au perchoir de l’Assemblée Nationale dans la grande tradition lepéniste : en mentant éhontément !

Avec l’expérience et quelques rides en moins, mais la démagogie dans la peau, Marion Maréchal-Le Pen a repris le flambeau de la stigmatisation de l’Arabe, en accusant l’enseignement de la langue arabe dans les cours primaires de dilapider les deniers publics. L’Arabe, une langue vivante que le FN aimerait réduire à une langue morte, à n’en pas douter…

Vérifications faites, grâce à une vidéo très instructive, l’indignation outrancière de celle qui a vaincu sans péril à Carpentras, et triomphé sans gloire dans le temple législatif, ne repose que sur du vent. Bon sang ne saurait mentir, Marion Maréchal-Le Pen a de qui tenir dans l’art de brasser du vent pour lepéniser les esprits, et peut compter sur Gilbert Collard, le deuxième député FN, pour lui enseigner les secrets d'effets de manche électrisants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mohamed VI fait sensation en apparaissant avec une béquille

Amanda Redmond, quand une conversion mène à la création d’une boutique pour femmes voilées