in

Marine Le Pen tape sur les “islamistes” pour éluder une question sur la LDJ

Marine Le Pen se targue d’être “la candidate anti-système” avec le verbe haut qu’on lui connaît, or, étrangement, lorsque celle-ci est interpellée sur le sujet tabou de la présence de la LDJ sur le territoire national et sur son impunité qui fait partie des anomalies à la française guère glorieuses, elle botte en touche avec une lâcheté confondante, s’alignant en beauté sur l’axe UMPS qu’elle décrie pourtant à longueur de temps…

Faut-il voir là l’effet de la dernière saillie verbale de son cher papa, qui fut accueillie sous une volée de bois vert pour un antisémitisme invétéré ?

C’est à Jonathan Moadad, le courageux journaliste de l’agence Info Libre, qui se félicitait récemment de la condamnation à de la prison ferme de ses deux agresseurs de la LDJ, que l’on doit cette déstabilisation édifiante de la président du FN, laquelle, pour mieux noyer le poisson, n’a rien trouvé de mieux que de redoubler de virulence contre les « islamistes et le djihad ». Un grand moment qui en dit long sur la perfidie et la pusillanimité de toute la classe politique, sur les silences complices et sur les diversions coupables, dont le FN a bien compris les mécanismes pour s’acheter sa fameuse respectabilité…


 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Londres crée l’événement en émettant le premier « sukuk » hors du monde musulman

OummaTV se refait une beauté