in

Marine Le Pen scandalisée par un appel à la prière imaginaire

Au moment où notre pays a besoin plus que jamais de son unité et de sa cohésion, la présidente du Rassemblement National s’est livrée sans recul à une campagne politico-politicienne aussi absurde qu’incompréhensible contre les musulmans de France.
Dans une lettre ouverte au ministre de l’Intérieur, M. Christophe Castaner, sous prétexte de dénonciation d’appels à la prière, alors même que toutes les mosquées de France ont été fermées avant le 15 mars 2020, elle prétend que des mosquées profiteraient « de l’accaparement des forces de sécurité pour faire retentir dans l’espace public par haut-parleurs l’appel du muezzin à la prière islamique ». Dans sa lettre, les exemples de Lyon et de Valentigney (Doubs) sont mis en avant.
Le CFCM tient à apporter quelques précisions pour éclairer l’opinion publique sur la réalité des faits.
S’agissant de Lyon, il convient de rappeler qu’une réunion interreligieuse à l’occasion de la fête de l’annonciation qui célèbre la Vierge Marie, figure commune aux traditions chrétienne et musulmane, était programmée pour le 25 mars 2020 dans la grande mosquée de Lyon. De son côté, la conférence des évêques de France a fait savoir que toutes les cloches des églises de France allaient sonner pendant 10 minutes, le 25 mars 2020 vers 19h30, en « solidarité avec notre Nation toute entière ».
La rencontre prévue à la grande mosquée de Lyon n’ayant plus eu lieu, mesure de confinement oblige, la grande mosquée de Lyon s’est associée à cette expression de solidarité des églises de Lyon en ayant recours à l’équivalent du glas à savoir le Adhan. À préciser que 19h30 ne correspond à aucune heure de prière musulmane et que l’appel lui-même se terminait par la séquence « priez chez-vous » !
Les quelques exemples similaires qui ont pu exister dans certaines villes, qui se comptent sur les doigts d’une main, rentrent dans ce cadre de solidarité interreligieuse avec la Nation.
Le cas de Valentigney est très révélateur de l’instrumentalisation que la présidente du RN en fait. La vidéo qu’elle y signale, dont le son venait de l’intérieur d’un appartement privé, a été tournée depuis un étage d’une tour qui n’avait rien à voir avec la mosquée de Valentigney. Le maire de la ville, Philippe Gautier, s’est d’ailleurs insurgé contre cette instrumentalisation « il n’y a pas eu d’appel à la prière, dans aucune des deux mosquées de ma cité… Il faut savoir raison garder et ne pas mettre d’huile sur le feu. Rajouter du chaos au chaos, c’est de l’inconscience ».
Au-delà de ces éléments d’information qui montrent la réalité de cet emballement de la présidente du RN, il convient de rappeler que les citoyens de confession musulmane, comme tous leurs concitoyens, se sont mobilisés partout en France pour apporter leur contribution à l’effort national face à la pandémie qui ne fait aucune distinction entre les Français.
Lors de la réunion du CFCM du 1er avril 2020, la question de ces appels a été évoquée. Tout en saluant la bonne intention des responsables des mosquées qui se sont spontanément joints à l’expression de solidarité interreligieuse pour la Nation, le CFCM a appelé les responsables concernés à la vigilance contre toute instrumentalisation de cette expression par les groupuscules identitaires.
En cette période difficile que traverse notre pays, le CFCM réitère son appel aux musulmans de France de trouver les moyens d’expression solidaire les plus consensuels pour barrer la route aux adeptes de la haine et de la division. Le contexte actuel ne laisse pas de place aux débats sereins.
Mohammed MOUSSAOUI
Président du CFCM
 

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Hé Italico ! Je ne voudrais pas perturber votre dialogue inter religieux contre les athées libertaires, visiblement complètement paumés (« manque de rigueur et de cohérence dans les moeurs » bien entendu) qui contribuent à la décadence de la France. Je souhaite au contraire être constructif. N’oubliez pas d’embarquer C2L, zemmourien ou anti zemmourien quand ça l’arrange, pour réactiver LMPT contre les LGBT.
    Mais en fait je ne m’inquiète pas pour vous. Vous allez pouvoir recruter facilement dans les parages, d’autant mieux si vous remettez au goût du jour la doctrine paulinienne concernant le voile. Attention néanmoins, la morale chrétienne n’a pas épuisé son capital, elle infuse dans les veines du pape François (pro migrants) ou encore celle de Greta et plus généralement de celle des écolos. Il va falloir quand même la jouer serrer dans vos alliances pour continuer à vous affirmer comme chrétien et même français. Bonne chance néanmoins pour votre intervention aux côtés de Ludovine, voire Tarik ou s’il n’est pas disponible, Hani au Bourget avec les Musulmans de France.
    Patrice aurait dû réagir normalement. J’ai l’impression qu’il s’est assoupi. Je me suis permis de prendre le relais provisoirement. Hope it helps comme disent les américains évangéliques.

  2. Cette femme doit se libérer du sionisme.
    Sémite est une chose, sioniste est une autre chose.
    Le sionisme reste la seule pensée humaine malade, parce qu’elle veut supprimer dieu.
    Les chinois restent les meilleurs amis du sionisme.

    • waterwater :  » Les chinois restent les meilleurs amis du sionisme. »
      Comment pouvez vous faire des reproches, a MLP, avec des pensées pareilles, Vous n’ aimez les amalgames, que c’est vous qui les faites !

    • Waterwater je vois que tu as arrêté de boire de l’eau pour divaguer comme tu le fais.
      Reprends tes esprits et précise ta pensée ( si toutefois tu en as une ) !
      Ce n’est pas possible de dire autant de bêtises en aussi peu de mots.
      Les chinois sont les meilleurs amis du monde sauf des mabouls islamistes.
      Quant aux sionistes, ils ont réalisé leur rêve ce qui ne semble pas être ton cas puisque tu es obsédé, comme les salafistes, des mécréants et des couffars !!!

  3. @ L’auteur, votre article ne sert à rien ici, personne ne vous a désigné sauf le gouvernement Français, nous ne vous devons que l’indéférence due aux apparatchiques et aux féaux. Si vous avez un tout petit peu de pouvoir, démontrez-le en formant plainte en justice contre Marine Le Penn, mais ne venez pas pleurer ici, vous avez avec vos pareils tellement démobilisé les Musulmans et ceux qui les soutiennent que nous en sommes réduits à nous interroger sur, est-il légitime de se laisser qualifier de séparatiste par votre maître et celui qui vous paye. Alors, sans détour, fermez-la, bouclez-la, allez sur les médias vous aplatir encore plus bas que vous n’avez fait jusqu’à présent mais n’approchez pas les Musulmans!
    Croissant de lune.

  4. Cela doit encore être une remontée d’odeur instantanée, c’est souvent ce qui rend ces extrêmistes aigris, menteurs et méchants.
    Françaises et Français, c’est la crise sanitaire ! Lavez-vous 5 fois par jours ! Les mains, la bouche, le nez, le visage, les avant-bras, la tête, les oreilles, les pieds. N’oubliez pas les fesses et l’entrejambe, le pécu ne suffit pas bande de crasseux ! Cela fait 14 siècles qu’on vous donne l’exemple, et il faut qu’une cul sale vienne éructer avec sa bave infectée sur un appel à prier. Elle oublie que c’est également un appel à se laver, surtout la concernant.

  5. Je ne lis dans ces commentaires que des éructations qui répondent à celles de Mme Le Pen.
    Il serait bon de réfléchir une seconde tout de même car Mme Le Pen n’est point sotte…
    Elle instrumentalise un réflexe très présent chez les Français : la peur de voir l’Islam conquérir le territoire.
    C’est un fait que partout où l’islam plante un minaret et donc l’appel à la prière, cela signifie dans la culture islamique que le territoire et la cité sont conquis à l’islam et soumis à sa loi.
    C’est ça que rejettent les non-musulmans et que ne veulent pas comprendre les commentateurs qui critiquent le propos de Mme Le Pen.
    L’instrumentalisation de Mme Le Pen est en effet fort critiquable, mais le présupposé dont elle part est exact. C’est cette distinction qu’il faut souligner. Cela nous renvoie à la perception de l’Islam dans la culture occidentale. Tant que les musulmans ne se seront pas demandé pourquoi elle est si négative, on ne risque pas d’avancer. L’ une des raisons tient au fait que l’Islam est à la fois loi religieuse et loi civique et politique. Or ce cumul des fonctions est inacceptable dans les pays occidentaux tels que le nôtre fondés sur la séparation du religieux et du politique.

    • Italico je vous recite:
      « C’est un fait que partout où l’islam plante un minaret et donc l’appel à la prière, cela signifie dans la culture islamique que le territoire et la cité sont conquis à l’islam et soumis à sa loi. »
      Et la question qui me vient, d’où tenez-vous cela? D’une lecture Zemmourienne? ou de ce concept de Dar Al Islam ou Dar Al Harb repris par les néoconservateurs partisans du choc des civilisations et du Grand Remplacement??
      La culture islamique employée au singulier n’existe tout bonnement pas et n’a jamais existé… Si vous saviez un peu mieux la réalité historique vous comprendriez qu’il y a des cultures multiples et aussi diverses contrairement à la représentation fantasmatique et erronée qu’en font les ignorants et partisans du choc des civilisations… Pour sortir de cette méconnaissance, et de ces lieux communs médiatiques, je vous enjoins à l’ire l’excellent livre de Georges Corm, La nouvelle question d’Orient, éd. La Découverte… Jack Goody, Le vol de l’Histoire, éd. Gallimard… ou encore Gabriel Martinez Gros, Bref histoire des Empires, comment ils surgissent et comment ils s’effondrent, éd. Points.
      De plus, le modèle qui s’est imposé aux lendemains de la seconde guerre mondiale et des indépendances est celui des Etats-Nations, et comme l’indique Bertrand Badie dans ses excellents travaux, toute la logique de deux blocs, soviétiques versus USA, d’un monde bipolaire a été remplacé par un monde multipolaire, où l’émergence de la Chine notamment menace les intérêts américains et européens, notamment français en Françafrique… d’où l’interventionnisme militaire au Proche Orient et en Afrique…
      Les fachos voient les minarets comme des casernes, alors que ce sont nos armées qui foutent la merde en Afrique et au Proche Orient pour des intérêts géostratégiques et géo énergétiques… continuité de l’impérialisme et du néocolonialisme… C’est ça la réalité…. Lisez les livres que je vous aie conseillez et vous comprendrez la réalité bien plus complexe que le schéma binaire, voire religieux du Bien contre le Mal (fameux discours évangéliste de Bush, Vous êtes avec nous ou contre Nous)… Mythologie et propagande qui occulte toute l’histoire et les liens de l’Eglise arabe, notamment les chrétiens maronites et cooptes qui sont antisionistes, et contre l’impérialisme américain dans la région… Comme l’explique Georges Corm, dans son fameux livre, Pour une lecture profane des conflits, il faut revenir à une lecture politique et économique de ce qui se passe, et non pas être pris dans la folie hystérique initiée par les néoconservateurs évangélistes américains abreuvés d’idéologie biblique messianique d’Armageddon et créant tout ce chaos pour qu’advienne le Messie…

    • Votre commentaire est intéressant car je pense qu’il est sincère.
      Je voudrais y apporter quelques réponses: il est évident pour la grande majorité des musulmans que nous faisons partie du fonds de commerce de Marine Le Pen, elle multiplie les fausses nouvelles afin de dénigrer l’Islam du matin au soir, afin de faire venir vers elle le maximum d’électeurs. La vérité ne l’intéresse pas. D’où les réactions que vous pouvez lire ça et là qui sont dictées par l’exaspération et le sentiment d’injustice d’être ciblés quoiqu’on fasse.
      Par ailleurs, vous mettez en avant que l’Islam serait un système politico-religieux intégré et unique.
      Or, ce n’est absolument pas le cas. Tout au contraire, rien ni dans le Cora, ni dans la sunna n’indique quelle doit être la forme du gouvernement dans les pays à majorité musulmane.
      Ensuite, les différentes écoles religieuse ont des lectures assez différentes des conduites à tenir dans la vie quotidienne, rien de monolithique dans tout cela.
      Ensuite, vous mettez en avant ce que vous appelez la séparation du religieux et du politique, c’est une notion sur laquelle il convient de réfléchir, elle est très relative en France comme ailleurs, car bien sûr tout élu du peuple est influencé par sa morale religieuse, ou athée. Cette « séparation est donc un concept à relativiser.
      Pour finir, de mon point de vue, l’immense majorité des musulmans en France vivent tranquillement leur foi, ne demandent rien sinon qu’on leur appliquent les règles de leur pays sur la liberté de conscience et qu’on les oublie!!!

      • Merci Abdoulaye S. de votre réaction. Je tâche d’y répliquer sur le registre du dialogue que vous avez bien voulu adopter.Une précision : je respecte suffisamment les lecteurs de ce site pour ne pas perdre mon temps et le leur à leur raconter des bobards. Voilà pour la sincérité !
        Mme Le Pen instrumentalise de nombreux sujets, c’est sûr. Pour autant, tout ce qu’elle affirme est-il à jeter ? Non.
        Le Front national a mis à l’ordre du jour la question de l’immigration. Mais cette question aurait dû être traitée depuis longtemps. Sous Mitterrand, on a posé un interdit. Cela n’a fait que creuser le fossé entre l’opinion (car les gens sont confrontés aux problèmes de l’immigration notamment d’origine arabo-musulmane) et l’élite politique. Les Le Pen se sont emparé d’un vrai sujet pour poser des questions pertinentes mais en y apportant des réponses très contestables.
        Islam : je ne prétends pas qu’il existe en Islam un système politico-religieux unique. J’affirme simplement que la séparation entre loi civile et loi religieuse qui a fini par s’imposer dans l’occident de culture chrétienne ne s’y retrouve pas; L’Islam selon des formes différentes a toujours vocation à régir le « tout » de la cité. De ce point de vue, il est plus proche des religions antiques que du christianisme. Le prescriptif y tient une place prépondérante qui n’a rien d’équivalent dans le christianisme. Un chrétien a toujours l’impression que le musulman est contraint d’appliquer un règlement dans tous les aspects de sa vie. D’où ces fetwas qui sont très choquantes pour lui car il y voit des « diktats » religieux imposés par un pouvoir clérical à toute une communauté.
        Je pense enfin que vous sous-estimez la séparation du politique et du religieux dans la démocratie libérale et notamment en France. De ce point de vue, on pourrait même dire que la France est, de tous les pays européens, non seulement le pays du « dogme » de la laÏcité (neutralité religieuse de l’Etat) mais presque un pays athée comme la Tchéquie. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas eu de « religion civile » : la république a imposé le « culte » de la nation, et une « morale civique » évidemment inspirée du christianisme. Mais tout ça s’est progressivement dissipé à partir des années 60. La république a épuisé le capital de morale chrétienne sur lequel elle n’a jamais vraiment reconnu qu’elle était fondée (sur ce point vous avez raison…). Et aujourd’hui, la morale politique, c’est du gros n’importe quoi comme on le voit avec la dégradation des lois de bioéthiques qui s’aggrave de révision en révision…
        Si l’Islam provoque un choc, et vous avez raison de dire que ce peut-être bien malgré les paisibles musulmans de France, c’est parce que l’Islam oppose la rigueur et la cohérence de ses moeurs dans un pays qui est en voie de déstructuration morale et religieuse sous l’influence de la dérive libertaire du libéralisme. Puisque le christianisme – et les chrétiens- ont, presque, quitté la scène, se retrouvent face à face les libertaires sans dieu et les musulmans qui sont là pour rappeler que « Dieu est Dieu, nom de Dieu ! » (Maurice Clavel).
        Cette étrange situation complique singulièrement la tâche des musulmans de France car j’ai bien conscience qu’on les invite à s’adapter à des moeurs et à une culture qui échappe de plus en plus à la compréhension même des non-musulmans…On peut comprendre que les gens cherchent refuge dans leur communauté religieuse où ils trouvent des repères plus sûrs….
        A mon avis, l’erreur des musulmans serait de croire que l’Islam, dans ce contexte très perturbé, va récupérer la mise. En effet, nos contemporains sont beaucoup trop avancés dans la conquête des libertés individuelles pour adhérer en masse à l’islam, notamment les femmes…
        Je pense que l’avenir est plutôt à la recherche d’une authentique liberté mais cela ne peut advenir que si l’homme accepte de redonner ses droits à Dieu au lieu de se prendre pour Dieu…Si la crise du coronavirus peut y contribuer, elle n’aura pas été totalement négative et meurtrière…
        C’est pourquoi je pense que l’Islam n’est pas une menace dans notre société. Ce qui en est une en revanche, c’est la perte du sens du religieux, de la transcendance, de la conviction que l’homme est une créature et non le créateur de toutes choses, et que la liberté ne consiste pas à combattre pour ses droits égoïstes mais à chercher en soi et autour de soi avec d’autres comment faire advenir plus de justice et plus de bien.
        Je me sens proche de tout musulman qui va dans cette direction car personne ne possède Dieu. C’est Lui qui est le maître de l’histoire. Mais attention : Dieu a pris le risque de la liberté de l’homme et notre grandeur, c’est d’user dignement de celle liberté. Dieu a besoin de croyants dociles, c’est-à-dire à l’écoute de sa Parole, mais pas d’esclaves soumis obéissant à des prescriptions irrationnelles sans discernement.
        Conclusion : je ne cherche pas à amener un musulman à mes positions, ce qui serait peine perdue…Je cherche à voir comment converger avec lui, comme avec n’importe quel citoyen, vers un mieux. A vous lire, je pense qu’on peut faire ensemble un bout de chemin…Bon vent et bonne route !

        • @Italico
          Je souscris totalement à votre analyse. Et je vous remercie de la qualité de celle-ci Pour moi, en tant que musulman je mets, comme vous, la liberté au centre de tout:
          la foi contrainte n’est pas la foi, mais une hypocrisie.
          C’est pour cela que les lois de notre pays sur la liberté de conscience et notre adhésion à la charte universelle des droits de l’homme me va très bien.
          Encore faudrait-il que les français ne s’égarent pas dans une laïcité mal comprise.
          Les musulmans, comme je pense les autres croyants, sont inquiets des dérives éthiques de la France, de l’Europe en général. La PMA en est un exemple, la réflexion sur l’utilisation que nous devons faire de la science dans notre société est absente.
          J’ai pu rencontrer quelques députés au moment du vote de la loi et je peux vous assurer que leurs idées sur la question étaient quasi inexistantes.
          Leur réponse était de se borner de répéter que d’autres pays l’avaient fait avant nous…
          Par ailleurs je fais partie depuis longtemps d’un groupe qui organise régulièrement des rencontres interreligieuses, nous constatons bien évidemment combien les morales chrétiennes, musulmanes et juives sont compatibles et même souvent très proches.
          Ces groupes de réflexion sont très importants et génèrent des dialogues amicaux très forts.
          Enfin, je voulais vous dire qu’il n’y a pas de diktats religieux en Islam sunnite qui est extrêmement majoritaire en France. La parole des imams est écoutée ou pas, et leurs prêches sont très différents selon leur approche de l’Islam. Les fatwas dont vous parlez sont des conseils donnés aux musulmans, nous pouvons les appliquer ou non. Un musulman n’a de compte à rendre qu’à Dieu et il n’ y a rien entre Lui et nous.

          • Tout à fait ! Pas de contrainte en religion (liberté de conscience), pas de clergé en islam, et à chacun sa religion. La laïcité en tant que droit, cela fait 14 siècles avant la république qu’elle existe en islam. Ils ne tiennent certainement pas ça du christianisme qui ne reconnaît, encore de nos jours, aucun autre culte dans sa doctrine la plus fondamentale. Par ailleurs, la laïcité en tant que dogme n’a pas empêché les pires génocides de l’humanité (communisme athée des goulags, christianisme nazi des camps de concentration). Donc, je ne vois pas pourquoi ils expliquent que la laïcité est un rempart, car l’histoire dit le contraire.
            La laïcité est un droit qui existe dans la charia islamique depuis toujours. En cela, il suffit de se dire musulman pour expliquer qu’on adhère à la laïcité. Les musulmans aident à ancrer et défendre la jeune et fragile laïcité dans l’histoire française en renforçant sa valeur par une spritualité qui la pratique depuis non pas un siècle mais 14 siècles. L’islam et la charia ont encore beaucoup à apporter à la France. Napoléon ne s’y était pas trompé par exemple en s’inspirant de la charia de la science du droit. Tout autant que les scientifiques des lumières se sont inspirés de la charia des sciences islamiques : chiffes, maths, chimie, algorithmique, etc, et des institutions islamiques : universités-doctorat, CHU etc. L’islam est une religion européenne depuis plus de 14 siècles maintenant.
            Il n’y a donc aucune incompatibilité fondamentale. Au contraire. Par contre, je veux bien comprendre qu’il y a concurrence. Dans ce cas, concurrençons-nous dans le bien commun. En fait, je ne vois pas en quoi ne pas adorer la république plus que Dieu dérange. Ce n’est même pas comparable. À chacun sa religion, et les républicanistes athéistes n’ont qu’à démontrer leur ouverture envers les autres religions tout à fait démocratiquement en respectant la laïcité eux-mêmes d’abord s’ils le peuvent. En effet, quid de la franc-maçonnerie sinon que cela est un clergé républicaniste à dominance athéiste qui ne dit pas son nom. On oublie que la république a été très peu de temps démocratique et respectueuse de la femme. Cela fait 14 siècles que la femme a le droit à une bourse et un héritage en islam quand cela ne fait pas encore un siècle que la femme a le droit d’avoir un compte en banque en France. Cela fait 14 siècles que l’islam et les musulmans font preuve de tolérance inée. Alors que les nouveaux arrivants de la diversité sont historiquement les pires inquisiteurs misogynes et génocideurs de l’histoire. Et ils veulent nous faire croire que le plus grand danger viendrait de nous et qu’ils respectent la femme mieux que nous.
            Ce qui est surtout perceptible est le retour d’une certaine mentalité moyen-âgeuse et inquisitrice (chassez le naturel, il revient au galop) dont Marine La Peine est la représentante officielle. Ceci dit, si leur souhait est de retourner dans leur moyen-âge de la terre plate, il faut qu’ils comprennent que les musulmans ne seront jamais d’accord avec ça. Et sur ce point, les musulmans ne sont pas isolés. Du moins, je l’espère pour l’Europe.

          • Bien d’accord.
            Il y a une baisse sensible du niveau de la culture politique des représentants de la nation. La loi taubira sur le mariage des personnes homosexuelles ne peut pas être qualifiée de loi au sens qu’Aristote donnait à ce concept (une norme qui oriente la communauté politique vers le juste et le bien) : il s’agit d’un texte en vertu duquel des personnes usurpent les droits du mariage et le droit à l’enfant, pas d’une authentique loi.
            J’ai bien conscience que cela ne facilite pas l’adhésion des musulmans à une république qui ruine ainsi ses propres fondements.
            La culture religieuse des élus est, comme celle de la population, très pauvre également. Ils ignorent l’essentiel du christianisme et ont une connaissance médiocre de l’islam. Plus grave, quand ils plaquent sur l’islam la conception de la religion selon le christianisme…
            Tout se passe comme si nous vivions dans un pays sans plus de code de la route, chacun ayant la prétention d’aller comme bon lui semble, et où les gens circuleraient chacun avec un GPS plus ou moins déréglé : gare aux accidents de la vie et aux carambolages…

        • Bonjour @Italico, et merci pour votre commentaire plein de franchise et de respect.
          Toutefois si il y a eu la loi de 1905 c’est bien qu’auparavant le christianisme en France était un système politico-religieux. La France était d’ailleurs appelée la fille aînée de l’Église.
          En tant que musulman, nous avons des divergences avec les chrétiens sur l’essence de Jesus comme il y a eu ces divergences au sein même de l’Eglise sur l’essence de Jesus avant le concile de Nicée.
          Mais nous respectons leur croyance comme ils respectent notre croyance. Idem envers les non-croyants etc …
          Chacun est libre d’avoir ses convictions et de pratiquer sa religion (ou sa philosophie de vie) en France et ailleurs.
          Vous mentionnez également plus haut les pays occidentaux: j’aimerais vous signaler qu’ il y a très peu de pays laïcs comme la France ,dans le sens « invisibilité de la religion dans la cité. »
          Exemple: la devise des usa est: « in God we trust »
          l’hymne national du royaume uni est : « God save the queen » qui ressemble à une prière.
          Et sûrement d’autres exemples.
          Quant à votre notion d’escale de Dieu, cela nous ne déplaît pas d’être des esclaves de Dieu car nous Lui appartenons mais néanmoins le terme « Abd » est plus proche de serviteur que d’esclave.
          Toutefois, dans les comportements de certains personnes de toute croyance (athée inclus), on peut sentir une certaine notion d’asservissement voir d’esclavage dans leur obéissance aveugle à des comportements illogiques. Voyez donc dans certaines entreprises comment le patron ou le PDG est presque idolâtré.
          Combien de fois des employés ont fait des choses contre leur gré simplement pour faire plaisir au patron …
          Je préfère donc en tout premier lieu obéir à mon Seigneur qui m’a créé plutôt qu’écouter et suivre les bobards de certains politiciens ou philosophes.
          Ce que nous dit cette crise du coronavirus c’est que nous sommes tous des frères en humanité, il n’y a aucune personne qui peut se dire aujourd’hui: « je suis préservé du coronavirus du fait de ma race, de ma religion, ou de ma richesse ».
          D’ailleurs des hommes et des femmes, médecins et infirmières de toutes croyances essaient de sauver des hommes et des femmes sans aucune distinction.
          Et je pense que c’est ici que l’appartenance à la Nation a tout son sens.
          Au sein d’une même famille, on peut avoir des opinions politiques et des avis qui sont divergents. Néanmoins ces mêmes personnes appartiennent tous à la même famille.
          Il en va de même aujourd’hui pour tout ceux qui appartiennent à la nation française.
          Bonne soirée.

          • A Karim :
            Oui, vous avez raison, la laïcité a été un combat de la République contre la puissance politique de l’Eglise catholique. L’Eglise a perdu ce combat et cela se ressent encore aujourd’hui dans la relation de la hiérarchie catholique au pouvoir politique et dans l’approche de certains hommes politiques au catholicisme toujours suspecté de chercher à prendre sa revanche.
            Mais le contexte était tout autre qu’en pays islamique car d’une part, la monarchie française avait pris ses distances avec l’autorité du pape en favorisant l’émergence d’une église « gallicane » et surtout, depuis le 18ème siècle, l’Esprit des lumières avait inculqué aux élites une mise à distance de la religion par rapport à la délibération philosophique et politique. La séparation a d’ailleurs éclaté bien plus tôt que 1905 lorsque la Révolution a voulu s’annexer l’Eglise avec la Constitution civile du clergé. C’est Rome qui a refusé cet asservissement…
            Oui, vous avez encore raison d’affirmer que tous les pays occidentaux n’ont pas un Etat laïque comme le nôtre. En revanche, tous ont connu une sécularisation du politique : le sacré n’a plus sa place dans la délibération politique. On ne peut imposer aucun choix politique en se réclamant d’une parole divine. Rappelez-vous l’erreur de Mme Boutin qui a un jour brandi la Bible dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale : le geste à ne pas faire…Elle s’est disqualifiée car en France on ne peut imposer aucun loi au nom de Dieu…
            La délibération politique est clairement séparée du religieux, et le religieux continue d’intervenir mais dans la sphère morale (qu’est-ce qui est bon et juste) et pour ceux qui, en conscience, en tiennent compte. C’est d’ailleurs pourquoi les Français ne comprennent rien aux pays qui ont hérité de la tradition ottomane des « millets » dans laquelle chaque communauté religieuse se voit confier l’administration civile de ses membres…Il est incompréhensible pour un Français de se réclamer de sa confession dans le débat politique…
            Esclavage religieux…Je pense qu’il faut faire ici une distinction entre foi ou croyance, d’une part, et religion, d’autre part. On n’est jamais esclave de Dieu parce qu’on a une foi intense et profonde. On est esclave d’une religion lorsqu’on la pratique sans discernement, avec fanatisme, c’est-à-dire lorsque lorsqu’on croit rendre justice à Dieu par des actes manifestement déraisonnables et excessifs, le pire étant bien sûr de tuer son prochain « au nom de Dieu » : l’exemple typique, c’est Daech.
            Le problème avec l’islam, c’est que dans son histoire, la philosophie et l’exercice de la raison ont assez tôt été tenus comme suspects de nuire à la religion. Aujourd’hui encore, les musulmans ont une relation à la « libre pensée » très différentes de celle que nous avons en Occident. Ceci explique pas mal de problèmes d’adaptation culturelle.
            C’est la raison pour laquelle la situation des musulmans en occident est si importante « stratégiquement » pour le monde islamique. C’est comme un laboratoire où l’islam doit expérimenter des situations qui n’ont jamais été pensées ou vécues en islam : vivre durablement l’islam comme une religion de minorité dans des pays où la loi de Dieu, en plus, n’est pas la loi politique du pays ni même sa tradition culturelle et qui pour tout dire, a pour culture politique le christianisme tenu pour les musulmans comme une religion fausse….
            Cela pose aux musulmans l’immense défi – que tout croyant rencontre tôt ou tard- de la foi confrontée à la liberté : la mienne et celle de l’autre…
            Le djihadisme violent, à mon avis, aussi paradoxal que ça paraisse, est une réaction de peur panique devant cela…Il part du principe que la liberté va détruire la religion. Mais je pense qu’il s’agit d’une erreur majeure : au contraire, la liberté est un défi pour choisir authentiquement et en vérité d’adhérer à une religion, et non parce qu’elle vous est imposée de force. Qu’ils soient chrétiens, musulmans ou juifs, tous les hommes qui se mettent sur ce chemin associant religion et liberté s’orientent à mon avis dans la bonne direction : celle qui crée des convergences entre croyants et qui par conséquent nous rapprochent tous de Dieu.
            Cela donne lieu parfois à des « dialogues de sourds » : ainsi lorsqu’une musulmane veut exprimer sa liberté de l’être en portant le voile, alors que pour un Français …ou une Française sécularisée, le voile est au contraire le signe de la soumission de tous dans la société civile à la loi prescrite par Dieu. Le signe du voile n’a pas du tout le même sens…SI déjà chacun parvenait à le comprendre…
            Si deux ou trois musulmans qui me lisent peuvent être d’accord avec ça, je n’aurai pas perdu le temps d’écrire ce message car le principal en ce monde c’est comme vous le dites de vivre ensemble en hommes – et femmes- de bonne volonté : je leur souhaite un bon Ramadan !

    • Personne ne dit qu’il faut faire l’appel à la prière, le problème est qu’elle instrumentalise une vidéo postée dans laquelle on entends un appel à la prière venant de l’appartement au dessus, rien à voir avec la mosquée qui est de toute manière fermée à cause du Corona.
      Les membres du RN se le sont partagée sur twitter et repartagée par la fachosphère tentant de démontrer ce qui n’a pas existé.
      A 99,9%, les musulmans ne cherchent à imposer quoi que ce soit à personne, ils vivent leur religion paisiblement, mais le problème est que le RN part souvent de l’exception pour la transformer en règle ou part de fake news souvent fabriquées par eux-mêmes dans le but de faire peur aux français qui souvent n’ont même pas un musulman dans leur patelin. De toutes les manières le RN n’a pas de programme, alors il joue sur les peurs (Islam, Europe, Frontières etc…)
      D’autre part vous dites que l’Islam n’est pas une simple religion sous entendu qu’elle ne serait pas compatible avec les sociétés occidentales. Cette religion ne gène en rien, elle nous dit de respecter les autres, de ne pas mentir, de ne pas voler, de travailler, d’être solidaires avec les autres et de respecter les autorités. Je ne sais pas sur quoi vous vous focalisez pour tenir de tels propos, l’Islam n’est que la suite du judaïsme et du christianisme, souvent les gens l’oublient ou ne le savent pas parce que personne ne cherche à leur expliquer, surtout les médias.

      • « l’Islam n’est que la suite du judaïsme et du christianisme »
        Parlez pour vous, mais l’islam ne dit jamais ça. Issa as et Moussa as étaient musulmans, tout comme Ibrahim as. L’islam dit qu’ils sont proches de la révélation parce qu’ils prennent ce qui plaît à leur passion (d’où leur proximité) et repousse ce qui déplait à leur passion (d’où leur haine) tout en travestissant la vérité pour assouvir leur passion (kafir = celui cache la vérité), et que certains parmi eux sont des gens du Livre (ceux qui ne se gonflent pas d’orgueil, ceux qui sont humbles, ceux qui se prosternent devant leur Unique Seigneur et dont la nourriture est licite, etc).

        • Kalim , On, a bien compris, qu’ avant la création de l’islam, ( dans les années 700 ), et depuis Adam, tous les êtres humains, étaient musulmans, mais de mauvais musulmans !
          Vraiment, vous êtes grave, personnellement, vous êtes uns secte, qui ne vaut pas mieux que les Raéliens !

  6. Le recteur de la mosquée de Lyon, Kamel Kabtane a reçu à cet effet, un soutien de taille puisqu’il il s’agit de Soeur Colette Hamza directrice-adjointe du SNRM et directrice de l’ISTR qui a dit :
    « Cher Kamel
    Je viens de prendre connaissance de la polémique liée à l’appel du muezzin du 25 mars à Lyon.
    Je suis désolée des attaques que vous avez subi à la suite de cette initiative qui se voulait solidarité avec la nation meurtrie, en vous associant à celle de l’Eglise en ce jour où Marie unissait nos deux traditions.
    Je veux vous redire ici toute ma confiance et mon amitié connaissant la sincérité et la droiture de votre engagement dans la rencontre de tous.
    Que notre prière commune vers l’Unique nous garde fermes dans la solidarité, le dialogue et l’attention à chacun.
    Avec mon amitié  »
    Colette Hamza
     » 82…Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent: « Nous sommes chrétiens. » C’est qu’il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu’ils ne s’enflent pas d’orgueil.  »
    Sourate 5 Al-Maidah La table servie

  7. Elle fait ce qu’elle sait faire de mieux, lancer et amplifier les fakes news, toute cette bande de tarés de fachos et d’identitaires. Comme dirait l’autre c’est parce qu’ils ont des cerveaux disponibles, si on peut appeler cela cerveaux et des médias qui sont des simples caisses enregistreuses.

  8. Il convient de lui donner un niqab pour mieux se protéger du coronavirus que ses amis ont mis au point pour se débarrasser de quelques milliards de personnes pour leur laisser plus de place et de richesses à eux seuls !
    Et puis, les musulmans n’ont pas à se justifier devant les déclarations ignominieuses de quiconque. Il n’ont qu’à laisser les chiens aboyer jusqu’à l’épuisement, ils finiront par se taire d’eux-mêmes.

    • Comment voulez vous qu’un type qui comme Marine est toujours invité sur les plateaux des Merdias, qui appartient à la franc-maçonnerie et qui joue le rôle de l’opposition de la macronie et qui ne parle jamais de quitter cette escroquerie des peuples c’est à dire l’Union Européenne puisse apporter quoi que se soit pour les Francais si ce n’est à lui même et sa clique de mafia qui gouverne et ment….

    • Certainement pas. La franc maconerierie (qui détruit les valeurs les plus profonde et qui ont détruit la france) trés peu pour moi.
      Meluch n’est qu’un petit bourgeois qui joue les gauchiste et propose un opposition de façade. Son seul talent est celui d’^tre un excellent comedien.
      Je propose plutôt qu(on se defende seul et non de suivre ces associations gauchisante ss contrôle des sionistes.

  9. Marine Le Pen sans commentaire, elle est dans son rôle : elle aboie dans les medias.
    Mais justement parlons Conseil français du culte musulman (CFCM) est une association française régie par la loi de 1901, placé sous l’égide du ministère de l’Intérieur.
    Il me semblait que le republique était laïque, elle n’a pas à s’immiscer dans les questions religieuses.
    Moussaoui vous ne représente que vous même, les musulmans ne vous ont pas désigner et ne vous en donnez aucun mandat.
    Ca suffit ces faux representant, ces faux imams et ces fgaux medias qui parle au nom des musulmans.

  10. Idiote des bois. ce n’est pas demain la veille, les citoyens musulmans ne voteront jamais pour une folle pareille!
    Quel est le mal d’entendre l’Adhan pour les autres citoyens en signe de solidarité avec tous les personnels soignants MUSULMANS de nos hôpitaux ?
    Bien au contraire si on a une belle voix..
    …lorsque les gens font du bruit dans les balcons à 20h et cela fait mal aux oreilles.. elle ne dit rien??? C’est une Bent Hramme..les fachos s’accrochent au nonos qu’il y a pour continuer à nous stigmatiser!

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Etats-Unis : des familles musulmanes, engagées dans l’effort de solidarité nationale, fabriquent des masques faciaux

Coronavirus : L’Asie craint une seconde vague de contamination