in ,

L’US Air force nomme sa première femme aumônier musulman

Elle est entrée dans l’armée par vocation et a cheminé sûrement vers la voie de l’aumônerie par pure dévotion, Saleha Jabeen, la femme officier et religieuse à la fois, qui a fait vœu d’obéissance et d’abnégation, fait désormais figure de pionnière Outre-Atlantique. Elle est, en effet, la première femme musulmane à avoir été ordonnée aumônier au sein de l’US Air Force.

Se sentant depuis toujours investie d’une mission suprême au service de sa communauté de foi, mais aussi de son prochain quel qu’il soit, cette sous-lieutenant au parcours sans faute, qui a quitté son Inde natale il y a 14 ans afin d’étudier aux Etats-Unis, aspirait par-dessus tout à embrasser ce sacerdoce.

C’est sur sa terre d’adoption que Saleha Jabeen aura pu exaucer son souhait le plus cher, au cours d’une cérémonie solennelle qui s’est déroulée, le 18 décembre dernier, dans l’enceinte de l’Union théologique catholique de Chicago. Il est revenu au général Steven Schaick, chef des aumôniers de l’Armée de l’air, l’honneur de lui épingler l’insigne religieux qui la distingue dorénavant des autres officiers.

Publicité
Publicité
Publicité

« Mon frère, son parcours de vie et de foi, ont toujours été une grande source d’inspiration pour moi. C’est grâce à son dévouement de tous les instants et à sa carrière militaire que j’ai pris conscience de l’importance de l’aumônerie dans les forces armées », a déclaré celle qui vient d’entrer dans les annales de la « Grande Muette » américaine et qui a à cœur, conformément à la charge qui lui incombe, de conseiller et d’accompagner spirituellement au mieux les militaires de confession musulmane, mais aussi ceux d’autres obédiences, tout en veillant à ce que la liberté religieuse de tout un chacun soit préservée.

« Chaque fois que nous faisons progresser les libertés religieuses, c’est une victoire pour tous les croyants », s’est félicité pour sa part le général Steven Schaick, qui n’a de cesse de prôner la diversité dans l’aumônerie placée sous ses ordres. « Outre qu’elle est amplement méritée, la nomination de Saleha Jabeen est un grand jour pour les musulmans, ainsi que pour les personnes de toutes confessions », s’est-il exclamé, sous le regard ému de la mère de la première femme aumônier musulman de son unité.

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Libye : le maréchal Haftar a quitté Moscou sans signer l’accord de cessez-le-feu

Disparition du penseur musulman allemand Murad Hofmann