in

L’otage français en Algérie Hervé Gourdel a été exécuté

De la barbarie à l’état pur ! Le groupe djihadiste algérien Jund Al-Khilifah, qui ne peut guère se réclamer que de la monstruosité de l’Etat Islamique, à qui il a prêté allégeance, et en aucun cas de l’islam et de ses préceptes qui sacralisent la vie humaine, vient de mettre ses terribles menaces à exécution en décapitant Hervé Gourdel, l’otage français, qui avait été kidnappé dans la région de Tizi Ouzou.

Hervé Gourdel, 55 ans, père de deux enfants, était un guide de montage du parc national du Mercantour, au nord de Nice, estimé de tous. Il effectuait une randonnée quand il est tombé aux mains de ses tortionnaires et futurs bourreaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une femme en niqab sème la panique à Marseille

Le challenge du Coran, le noble défi lancé par un jeune artiste allemand