in

Londres : une femme voilée victime d’un vol violent dans l’indifférence générale

Il n’y a guère que les caméras de surveillance, nichées dans le quartier londonien de Leytonstone, que l’agression crapuleuse d’une femme voilée a captivées, mercredi 28 novembre…

En effet, en dehors de leurs objectifs qui ont immortalisé la scène choquante survenue devant un distributeur de billets, l’indifférence des piétons et autres automobilistes l’a largement emporté sur le sentiment d’indignation, annihilant tout élan secourable ou esprit chevaleresque.

 

Les passants n’ont fait que passer leur chemin, pendant que la victime – une mère de famille musulmane d’une quarantaine d’années dont l’identité n’a pas été révélée – était violemment attaquée par une jeune femme qui se tenait derrière elle (une adolescente selon la police qui la recherche activement), tel un chasseur à l’affût de sa proie.

Celle-ci a attendu le moment propice pour se ruer vers sa cible et lui dérober la somme d’argent qu’elle venait de retirer, mais non sans mal… Contre toute attente, la citoyenne ordinaire revêtue d’un hijab s’est défendue courageusement, en faisant preuve d’une pugnacité insoupçonnée.

Dans son immense solitude face à son assaillante, cette habitante de Leytonstone a pu toutefois compter sur un rare soutien : celui d’un employé du bureau de poste situé à proximité du lieu du délit qui, la voyant très ébranlée après coup, s’est approchée d’elle pour lui porter secours et la réconforter. C’est lui qui a signalé l’agression à la police, en insistant sur « la violence du vol » qui l’avait de surcroît dépouillée d’une importante somme d’argent.

Diffusées sur les réseaux sociaux, les images montrant la farouche résistance opposée par cette mère de famille voilée ont fortement impressionné les internautes, notamment musulmans, qui ont loué sa combativité, tout en déplorant vivement l’inertie des passants, dont les regards se sont consciencieusement détournés.

« Comment les gens peuvent-ils simplement voir et continuer de marcher, comme si de rien n’était ? C’est très choquant, tout autant que l’agression ! », s’est emportée une internaute, tandis qu’un homme écrivait : « La sœur n’a pas lâché prise ! Puisse Allah la protéger. Sois prudente à l’avenir. La police ferait bien de trouver la coupable dans les meilleurs délais ».

10 commentaires

Laissez un commentaire
  1. j’espere que la justice n’est pas comme en France; chez nous l’agresseuse porte plainte pour coups et blessures et l’agressée passe au tribunal ;bravo a cette femme ;comme quoi on peut etre voilée et ne pas se laissé faire:

  2. O champions de la morale, aux roys autocentrés et aux racistes emprisonnés dans leurs inepties qui n’ont de suffisance qu’en ce qu’on leur a servi et qui, faute de neurones suffisantes, ne peuvent pas réfléchir suffisamment, Nietzche dans un ouvrage intitulé “La généalogie de la Morale”, disait déjà:

    « On tenait la valeur de ces «valeurs » pour donnée, réelle, au-delà de toute mise en question ; et c’est sans le moindre doute et la moindre hésitation que l’on a, jusqu’à présent, attribué au « bon » une valeur supérieure à celle du « méchant », supérieure au sens du progrès, de l’utilité, de l’influence féconde pour ce qui regarde le développement de l’homme en général (sans oublier l’avenir de l’homme).
    Comment? Que serait-ce si le contraire était vrai? Si, dans l’homme « bon », il y avait un symptôme de recul, quelque chose comme un danger, une séduction, un poison, un narcotique qui fait peut-être vivre le présent aux dépens de l’avenir ? D’une façon plus agréable, plus inoffensive, peut -être, mais aussi dans un style plus mesquin, plus bas?.,. En sorte que, si le plus haut degré de puissance et de splendeur du type homme, possible en lui-même, n’a jamais été atteint, la faute en serait précisément à la morale ! En sorte que, entre tous les dangers, la morale serait le danger par excellence?… »

  3. Honte aux passants s’ils ont délibérément ignoré cette agression (pas si évidente à comprendre à vrai dire quand ils découvrent la scène).
    Par contre, pourquoi préciser que la victime soit une femme voilée ? Il me semble que l’origine de l’agression soit de nature crapuleuse : ce sont les £ à l’origine. Rien à voir avec le port du voile je pense.

    • “pourquoi préciser que la victime soit une femme voilée ? ”

      Tout simplement pour dresser les musulmans contre ceux qui ne le sont pas et renforcer leur côté victimaire. Ils auront peur et chercheront à être protégés par les barbus (en vrai ou dans le cerveau).
      Si une femme non voilée est violée, ça n’aurait aucun intérêt pour la propagande islamiste. Donc on n’en parle pas.

  4. Analyse :
    Agresseur à coiffe rasta, tradition no british
    La tendance religieuse des spectateurs n’est pas très visible
    Leur résistance physique non plus
    S’agit-il d’une caméra de surveillance, date des faits
    je vois CCTV ce n’est pas une chaîne chinoise, à moins que ce soit les initiales de “closed-circuit television” soit circuit de vidéosurveillance etc.
    conclusions :
    Compte tenu de mon âge je ne vais que dans les billetteries situées dans les locaux bancaires aux heures ouvrées, elle devrait faire comme moi cette faible femme.
    L’époque est violente et sans pitiés pour les vieux, les femmes et les enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Arrivé en Argentine, Macron est accueilli par un Gilet jaune

Le Dr al-Shinqiti, une éminente personnalité musulmane, appelle à ne plus soutenir Tariq Ramadan